www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Droits et Libertés 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
8 mars 2012

Le recteur nous donne le droit de nous taire !

Le recteur nous a écrit : il aurait pu s’en passer !

Le recteur nous a écrit. C’est déjà une manifestation de la nouvelle gouvernance académique : l’Inspecteur d’Académie rétrogradé en Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (DA-SEN), le recteur s’adresse à nous sans intermédiaire.

Il est vrai qu’il aurait pu s’en passer !

Il écrit :

- obligation de "réserve d’usage" : reconnaissant par les guillemets et le terme "usage" que tout cela n’est pas gravé dans le marbre dont on fait les lois…

- s’assurer qu’aucun fonctionnaire ne fera usage de sa fonction à des fins de propagande électorale : imaginant sans doute que tel ou tel d’entre nous ira clamant "je suis professeur et je vous appelle à voter Machin !" sur le perron de l’école, lors d’une cérémonie ou pire dans sa classe ? Billevesées !

Mais il outrepasse les textes quand il indique que les "agents" du moins "ceux qui sont amenés à participer, dans l’exercice de leurs fonctions, à des manifestations ou cérémonies publiques" pourraient être soumis à ce qu’il appelle alors le "droit de réserve". Dans sa superbe, il nous octroie le droit de nous taire !

Ce sont d’abord les seuls fonctionnaires d’autorité qui sont directement visés par la période de réserve, non pas les agents. Ensuite, et il est obligé de le mentionner, la neutralité du fonctionnaire n’est exigible logiquement que "dans l’exercice de ses fonctions".

Cette neutralité, le recteur le sait, elle fait partie de notre combat pour la laïcité et force est de constater que ce ne sont pas les agents qui la mettent en danger mais bien les plus hautes autorités de l’Etat, du chanoine de Latran au très malsain feuilleton sur des questions bouchères en passant sur les ristournes budgétaires faites à l’enseignement privé chaque année depuis cinq ans…

Alors du 23 mars au 18 juin 2012, et toute l’année, soyons citoyens et même militants pour une autre école que celle qu’ils nous préparent !

Le courrier du recteur :

A mesdames les directrices et messieurs les directeurs d’école, Dans le cadre de la période de la campagne électorale, une obligation de « réserve d’usage » a été consacrée à l’égard des fonctionnaires, dans l’exercice de leurs fonctions.

Elle s’impose aux chefs des services de l’État et aux agents placés sous leur autorité mais seuls sont visés dans les faits ceux qui sont amenés à participer, dans l’exercice de leurs fonctions, à des manifestations ou cérémonies publiques.

Elle a pour objet de préserver la neutralité politique de l’autorité administrative et de s’assurer qu’aucun fonctionnaire ne fera usage de sa fonction à des fins de propagande électorale.

En dehors du service, les fonctionnaires ont, comme tout citoyen, le droit de participer aux élections et à la campagne qui les précède. Ils demeurent toutefois soumis au droit de réserve classique qui s’impose à tout agent public.

Pour les campagnes électorales, présidentielle et législative, la période de réserve est fixée du 23 mars au 18 juin 2012.

Je vous invite à saisir mon cabinet de toute question relative à l’application de ces recommandations.

Le recteur de l’académie de Toulouse, Olivier Dugrip

 

27 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.