www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Protocole Direction et Suites 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
9 juin 2006

Recrutement des EVS en Aveyron

CAPD du 7 juin et Groupe de Travail du 8 juin 2006

Pour l’Aveyron, l’IA annonce 120 recrutements d’EVS qui s’ajouteront à la grosse trentaine d’AVS pour l’intégration des élèves handicapés. Il a expliqué que ces Contrats d’Avenir (Loi Borloo dite de "Cohésion Sociale") auront pour tâche principale l’allègement des tâches administratives mais pourraient intervenir en « appui des AVS ».

Ce sont les écoles à 3 classes et plus qui seraient concernées, compte tenu des contrats aidés déjà affectés. L’IA a évoqué la possibilité que les EVS puissent être affectés aussi en collège ou lycée et dans des écoles de moins de trois classes, mais il s’est montré vague sur ces points n’ayant aucune certitude sur le nombre réel de recrutements possibles. L’employeur sera un EPLE (collège ou lycée), l’IA s’est dit « encore à la recherche de cet établissement ».

Ces contrats sont destinés à des personnes relevant des minima sociaux nationaux (ASS : Alloc Spéc. de Solidarité, AAH : Alloc. Adulte Handicapé, API : Alloc. de Parent Isolé) et départementaux (RMI). Le secrétaire général a évoqué la possibilité de 95 recrutements en RMI, ceci n’étant qu’une première approche.

Le recrutement aurait lieu les mercredi 21 juin pour les circos de Decazeville, Millau, St Affrique et Villefranche et 28 juin pour les circos de Rodez et Espalion. Les personnels de la circonscription, les directrices et directeurs des écoles concernés, des représentants de l’ANPE, du Conseil Général seraient présents ainsi que les candidats rassemblés par l’ANPE. Une première intervention d’explicitation aurait lieu en grand groupe, puis le recrutement proprement dit se ferait par des entretiens individuels menés par chaque directeur avec chaque candidat. La décision de recrutement aurait lieu après la réunion de la commission de recrutement en fin de matinée.

Le SE est intervenu pour demander que des personnels de la circo accompagnent chaque directeur pendant l’entretien. Après discussion entre l’administration et le SE, l’IA a proposé que les entretiens puissent avoir lieu en présence de deux directeurs…

Le SNUipp a rappelé d’emblée que n’ayant pas signé le protocole direction en particulier par refus d’étendre la précarité, il appelle les collègues à ne pas participer aux commissions de recrutement. Nous avons d’ailleurs remarqué que les organisations syndicales des personnels de direction du 2nd degré appellent leurs adhérents à refuser de participer à ces commissions et cet appel est d’ailleurs pris en compte puisque aucun personnel de l’établissement employeur ne participerait à l’embauche en Aveyron ! Le SNUipp a protesté que les personnels du 1er degré n’ont aucune compétence pour faire subir des entretiens d’embauche et qu’ils se trouveront, par l’ensemble de cette procédure, mis en difficulté.

Compte tenu des éléments ci-dessus, le SNUipp renouvelle son appel au boycott de ces commissions :

- ces contrats de 10 mois, sans formation réelle, sont déjà une régression par rapport au dispositif Borloo qui n’a rien de bien terrible : il n’y a là aucune solidarité avec ces personnes en difficulté mais bien un enfoncement supplémentaire dans la précarité ;

- par ces entretiens les directrices et directeurs vont se trouver du coup quasiment responsables du recrutement ou du non recrutement de personnes qui, du fait même de leur situation, viendront de l’environnement proche de l’école avec les conséquences que l’on imagine.

Cette responsabilité là, faut-il l’assumer ? Il n’y a aucune solidarité à proposer un contrat d’avenir qui ne propose aucun avenir, il n’y a aucune solidarité à se montrer complice d’un accroissement de la précarité !

Pour un autre fonctionnement de l’école, du temps pour toutes les écoles, une aide à la direction assurée par des personnels formés et à statut pérenne, le SNUipp12 appelle les personnels à :
- poursuivre la grève administrative
- boycotter les commissions de recrutement des contrats d’avenir
- boycotter « base élève »*

D’autres consignes suivront dans les prochains jours suite aux travaux du Conseil National du SNUipp qui s’appuieront sur la campagne de réunions et de consultation de l’ensemble de la profession menée partout en France après que le Ministre ait choisi d’imposer le « protocole direction » refusé par les 3/4 des personnels.

* « base » sur laquelle nous n’avons toujours pas obtenu d’assurances suffisantes face aux dérives possibles, aujourd’hui ou demain, avec ce gouvernement ou un autre.

 

56 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.