www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Instances Paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
17 octobre 2013

CAPD du 16 octobre 2013 - Déclaration de vos délégués du SNUipp.

Monsieur le Directeur Académique,

La formation continue est un sujet qui intéresse vivement les enseignants, pour qui, se former tout au long de la vie professionnelle est une nécessité. La formation continue reste un levier indispensable pour la transformation de l’école. Or, en cette rentrée, la seule réponse du ministère est la mise en place de la formation à distance avec la plateforme M@gistère. Le SNUipp-FSU réaffirme que, l’utilisation des outils numériques ne peut être efficace, que dans une alternance avec des temps conséquents de formation en présentiel. La confiance nécessaire dans les enseignant-es exclue les contrôles tatillons. La formation à distance ne peut se substituer à la formation continue qui doit se développer tant dans son volume que dans son contenu et sur le temps de travail. D’autre part, ce type de formations prive les collègues d’un temps de rencontres, de concertation et d’échanges, hautement nécessaire aux enseignants les plus isolés par exemple. Le PDF départemental proposé cette année présente des déséquilibres. Tout d’abord, nous constatons qu’il y a énormément d’animations à public désigné et beaucoup moins à inscriptions individuelles alors que ces 2 temps de formation sont équivalents cette année. Par ailleurs, l’offre est beaucoup plus importante pour les enseignants de cycle 3 que pour les cycles 1 et 2. Pour finir, le plan de formation a tendance à se centrer sur des profils particuliers (habilitations langues, enseignement bilingue occitan, utilisation des TICE, projet particulier de secteur…), ce qui réduit d’autant plus l’offre pour « l’enseignant(e) ordinaire ».

La tenue des animations pédagogiques les mercredi après-midi, dommage collatéral de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, accentue la dégradation des conditions de travail des enseignants. Entre formations et rattrapages de calendrier, nous constatons une inflation du temps contraint des mercredi après-midi. Si on y ajoute la distance entre le lieu de travail et le lieu de stage, on ne permet plus aux enseignants de trouver le temps nécessaire à la correction, la préparation, la réflexion pédagogique et l’analyse de ses pratiques. Les pressions et le caporalisme exercés sur ceux de nos collègues qui font le choix, pour ces animations pédagogiques, faute d’ordre de mission avec frais de déplacement, de rester sur leur école pour travailler, doivent cesser et la confiance doit être rendue aux équipes. Les améliorations attendues par les enseignant-es ne sont pas au rendez-vous. Le SNUipp-FSU rappelle l’absolue nécessité de mettre en œuvre la priorité au primaire. Les conditions de réussite des élèves et de travail des personnels doivent concrètement s’améliorer. Cela doit se traduire très clairement dès le budget 2014.

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.