www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
19 novembre 2013

RRS et Assises de l’éducation prioritaire

Le 16 octobre dernier, les écoles du RRS participaient aux Assises de l’éducation prioritaire en Aveyron.

La FSU12 s’est adressée au Ministre pour lui rappeler l’attachement que nous portons à notre RRS, et la vigilance dont nous ferons preuve quand aux travaux ouverts nationalement sur ce chantier-là.

Les parlementaires et les municipalités ont aussi été destinataires de ce courrier.

Aujourd’hui, nous proposons aux conseils d’écoles de toutes les écoles du RRS de se saisir de ce courrier pour interpeler à leur tour le gouvernement.

_____________________________________________________

Monsieur le Ministre de l’Education Nationale,

Le jeudi 10 octobre 2013, ont eu lieu en Aveyron les « assises de l’éducation prioritaire ».

Nous ne pouvons que saluer les intentions ministérielles affichées de poursuivre l’effort en direction de l’éducation prioritaire.

Ces assises, initiées dans un cadre national, ont été une première étape donnant aux différents acteurs, le temps et la possibilité de se livrer à un bilan, à des échanges et à des analyses, qui, espérons-le, ne resterons pas lettre morte.

Sur le bassin de Decazeville, un dispositif relevant de l’éducation prioritaire (ZEP puis… RRS) existe depuis 1999. Il a été mis en place par la volonté conjuguée de tous les acteurs locaux et a fait preuve de son dynamisme et de sa pertinence grâce à l’investissement et au travail innovant de nos collègues enseignants.

Les marqueurs sociaux, culturels et économiques qui avaient conduit initialement à la création de ce dispositif n’ont malheureusement pas évolué dans le bon sens. La crise actuelle ne fait qu’aggraver cet état des choses. L’école n’est pas imperméable au monde qui l’entoure. Quand le taux de chômage augmente, le nombre de parents d’élèves au chômage augmente aussi.

Plus qu’ailleurs, la corrélation entre échec scolaire et catégorie socioprofessionnelle défavorisée est prégnante. Si le projet généreux de 1981 n’a jamais vraiment réussi à combler les écarts entre la ZEP et les zones les plus favorisées, il a permis dans un contexte de crise sociale et scolaire, d’éviter un effondrement des résultats des élèves.

Ainsi, la FSU 12 réaffirme qu’un dispositif d’éducation prioritaire reste une nécessité et qu’elle doit être relancée. L’ex ZEP de Decazeville appelle un budget ambitieux qui permette d’étendre son secteur, d’améliorer les conditions d’enseignement, de donner des nouveaux moyens de travail en équipe, de favoriser les relations avec les familles, de proposer des temps de formation adaptés aux différents professionnels.

La FSU 12 s’associera à toutes les initiatives visant à améliorer ce dispositif mais portera aussi l’idée de son élargissement à d’autres zones géographiques et ce, à partir de critères transparents faisant accord.

Veuillez recevoir, Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, l’assurance de notre profond attachement au service public d’éducation.

Zip - 84.9 ko
RRS_FSU12_adresse au ministre

 

10 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.