www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Instances Paritaires  / CTSD, CDEN, Mesures de Carte 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
14 janvier 2014

Compte-rendu du CTSD du 7 janvier et CDEN du 9 janvier 2014

Le DASEN a présenté ses vœux à l’ensemble des représentants des personnels. Il a souhaité la poursuite de la refondation de l’école dans les meilleures conditions.

Suite à notre déclaration, le DASEN a précisé que la refondation doit être globale, les rythmes n’en sont qu’une partie. Le ministère a commencé le travail sur les programmes et les pratiques pédagogiques par le biais des "chantiers métiers".

Sur la question de la municipalisation de l’école, le DASEN n’a pas d’inquiétude : l’enseignant est polyvalent et seul garant des pratiques pédagogiques sur le temps scolaire. Quand aux écoles privées, il est assez certain qu’elles rejoindront la réforme d’ici quelques années et qu’aucune fuite majeure ne sera enregistrée.

Les services ont ensuite présenté l’état actuel des POTS :

- 111 situations sont stabilisées, c’est à dire validées à la fois par le conseil d’école et par la commune,
- 77 situations sont en cours de traitement. Certaines sont simplement en attente de validation officielle, d’autres demandent des dérogations (journée de classe de 6 heures) et une vingtaine doivent être retravaillées car il y a des problèmes liés au transport,
- 37 municipalités demandent encore du temps car les concertations n’ont pas abouti.

L’administration s’est félicitée du fait qu’il n’y avait pas de situation de conflit école / mairie. Les IEN ont même été remerciés pour leurs interventions et leur médiation efficaces. Le satisfecit est donc toujours de rigueur, quel que soit le DASEN.

Chaque IEN a ensuite pu faire un bilan de l’excellente situation de sa circonscription.

A la fin du CTSD, le DASEN a indiqué que les opérations de carte scolaire seraient repoussées après les élections municipales (début avril).

En marge des travaux, le DASEN a dit son désaccord avec le non-respect des textes concernant la scolarisation des maternelles en classe unique. Soumis à dérogation pour les 4 ans, illégale pour les petits, cette scolarisation précoce a une histoire en Aveyron : histoire de concurrence scolaire avec le Privé confessionnel, mais aussi histoire de réussite scolaire : c’est ce que le SNUipp-FSU lui a rappelé vivement.

Le SNUipp-FSU 12 a demandé la tenue de groupe de travail préparatoire malgré les campagnes électorales. Il nous semble nécessaire de porter la réalité des besoins du terrain dans ces groupes de travail. De plus, l’étude et l’analyse des situations doivent se construire dans le temps et non pas être contraintes par un calendrier trop restreint.

Le SNUipp-FSU 12 a fait part de ses inquiétudes quant au mouvement, qui va être repoussé aux calendes grecques.


Lors du CDEN, la présentation par le DASEN a été assez similaire. La Préfète a dit sa satisfaction devant le tableau brossé, le responsable de la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations) a fait de même et dit la disponibilité de ses services.

Certains élus locaux, tout en mettant en avant le travail effectué (concertation…) et leur engagement pour le périscolaire, ont pointé leur difficultés en exprimant leur accord avec la déclaration du SNUipp-FSU12. En cela, ils ont voulu souligner leurs difficultés à trouver des personnels qualifiés, et leurs inquiétudes quant à la possibilité de garantir un périscolaire de qualité.

Le DASEN est intervenu pour mettre en avant les compétences des personnels de l’éducation nationale qui, pour lui, peuvent être des recours pour construire des POTS de qualité.

La FSU est intervenu pour souligner qu’encore une fois le temps de travail des personnels du Premier Degré est considéré comme extensible à l’infini puisque il était évoqué la possibilité de concertations régulières avec les services municipaux… sur quel temps cela pourrait-il avoir lieu ? Aucune réponse nette n’a été faite. Nous appelons les personnels à nous signaler toute pression visant à charger la barque un peu plus, en ce domaine (POTS) et ailleurs.

L’IA a aussi disserté sur la facilitation que serait pour lui la mutualisation des moyens sur des collectivités élargies. Pour lui, il faudrait creuser la piste de nouveaux RPI (regroupements inter-communaux). Le SNUipp-FSU12 est intervenu pour rappeler l’historique des regroupements en Aveyron qui montre que nous en sommes désormais à des "regroupements de regroupements". En conséquence, en rajouter encore serait accroître démesurément les temps passés dans les ramassages scolaires… ce qui n’apparaît une piste à suivre en ces temps de "rythmes scolaires" qui déjà, bien souvent, allonge la journée de l’enfant.

En pièce-jointe : la déclaration de la FSU au CDEN.

 

36 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.