www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actu, Infos et Journaux  / SNUipp-Infos 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
12 septembre 2006

SNUipp-Infos du 11.09.2006 : Réussir la GREVE UNITAIRE du 28 / 09 !

Lettre aux parents - Direction : le blocage continue

Saisissez-vous de ce courrier, débattez avec les collègues, les parents : le Service Public d’Éducation Nationale est en danger ! Devant la surenchère des candidats et la démagogie ministérielle, il est vital que la communauté éducative s’empare de la question des moyens.

28/09 : LETTRE AUX PARENTS

La rentrée scolaire vient de se dérouler. Toute l’équipe enseignante a le souci et le souhait que votre enfant réussisse pleinement son année scolaire.

Les annonces budgétaires confirment nos inquiétudes.

Les écoles publiques accueillent à cette rentrée 184 901 élèves de plus qu’en 2003. Cette année, on attend 219 élèves supplémentaires dans les écoles publiques aveyronnaises Cette hausse démographique n’est pas accompagnée par la création des postes nécessaires : un enseignant pour 45 élèves.

Cela se traduit concrètement par des hausses d’effectifs dans les classes, l’absence d’ouvertures là où elles seraient nécessaires et des fermetures pas toujours justifiées. Les remplacements sont moins bien assurés. La scolarisation des enfants de 2 ans, parfois même de 3 ans, se dégrade d’année en année. Les moyens pour accueillir les élèves en situation de handicap ne sont pas à la hauteur des enjeux. Tout comme les aides pour les élèves qui connaissent des difficultés scolaires.

Cette situation va encore s’aggraver puisque le Ministère a annoncé la suppression de 8 500 postes dans l’Éducation Nationale pour la rentrée 2007.

Contrairement au Ministre qui affirme : « ceux qui parleraient d’une école en danger sont des agitateurs d’épouvantails à court d’idée » ; l’école publique connaît bel et bien depuis plusieurs années des coupes budgétaires importantes. Ce sont les élèves qui, en tout premier lieu, en subissent les conséquences. Le Ministre tente de cacher cette réalité en relançant des débats stériles comme celui sur la lecture, en méconnaissance de ce qui fait réellement dans les classes.

Le métier d’enseignant évolue, il doit continuer d’évoluer avec le monde et les élèves d’aujourd’hui afin de faire réussir tous nos élèves. Ce qui nécessite des choix plus ambitieux. : travailler en équipe, mieux former les personnels, renforcer les dispositifs d’aide pour les élèves qui ont le plus de difficulté, donner du temps aux enseignants pour rencontrer les familles.

C’est pour toutes ces raisons que nous serons en grève le jeudi 28 septembre, à l’appel de toutes les fédérations de l’Éducation Nationale, des parents d’élèves, des lycéens et des étudiants.

L’équipe enseignante


Direction d’école - Le BLOCAGE ADMINISTRATIF CONTINUE !

Lors de la CAPD du 8 septembre 2006, le SE-UNSA a lu une longue déclaration pour saluer la mise en place du protocole Direction d’école. En conclusion de son intervention, le SE-UNSA a demandé la mise en place « d’un Comité Départemental de suivi du protocole direction composé du SE-UNSA et de l’administration »…

L’IA a (évidemment) répondu favorablement au SE-UNSA. L’IA et le SE développant longuement réponses et questionnements autour des conséquences de la mise en place du protocole, le SNUipp est intervenu pour demander (plutôt vivement) s’il devait quitter la séance afin de les laisser convenir ensemble. Le SNUipp a ensuite donné son point de vue à l’IA :

  le SNUipp continue à appeler au blocage administratif1. Aucune vraie réponse au problème de la direction d’école n’a été apportée par ce protocole. Au contraire, de nouveaux problèmes sont désormais posés par sa mise en place. Extension de la précarité, affaiblissement de la formation initiale et continue mais aussi, dans d’autres départements, mise en cause du droit au temps partiel, etc. Beaucoup de conséquences négatives pour si peu.

  le SNUipp a rappelé son mot d’ordre « Base Élèves », non à l’expérimentation. Pour les écoles déjà inscrites dans l’expérimentation, on ne renseigne pas les champs « nationalité », « absentéisme » et « suivi RASED ». Le SNUipp a indiqué que la publication des données SIGNA sur les « violences » dans les établissements du 2nd degré ne peut que le renforcer dans son refus d’utilisation de « Base Élèves »

Par ailleurs, tout en précisant qu’il s’agissait d’un débat intersyndical, le SNUipp a fortement regretté qu’une organisation syndicale puisse proposer d’exclure d’autres organisations d’une instance de travail, qui plus est, après avoir signé un accord minoritaire.

L’IA ayant accepté la proposition, le SE-UNSA considérant qu’il est « seul légitime » pour contrôler la mise en œuvre de ce protocole : qu’ils travaillent donc ensemble.

Qu’on ne compte cependant pas se débarrasser ainsi du SNUipp, et surtout des personnels : les revendications en matière de temps et d’aides pour la direction, pour une formation initiale et continue renforcée, contre la précarité,… restent, et elles ne sont l’apanage exclusif de quiconque.

D’ailleurs les personnels sont déjà dans l’action : à deux reprises en CTPD et CDEN, l’IA a convenu qu’il n’était pas en mesure de donner des chiffres globaux, n’ayant pas recueilli suffisamment d’enquêtes de rentrée…

Et c’est le moment d’en mettre un coup : en bloquant l’enquête 19 (dite enquête « lourde ») qui doit remonter très prochainement. Pour éviter les pressions, le SNUipp vous propose de recueillir les documents bloqués à la section départementale (SNUipp, 1 rue de la Montagne, 12300 Decazeville).

Le Ministre considère que le dossier « direction » est clos. Adressons lui un démenti cinglant.

Prévenez le SNUipp de votre participation au blocage administratif en répondant à ce courriel.

Directrices et Directeurs ne restez pas seuls dans l’action, en Conseil des Maîtres, utilisez le projet de motion suivant et renvoyez-le à votre IEN.

« Les enseignants de l’école tiennent à vous faire part de leur insatisfaction quant au contenu et à l’application du protocole sur la direction d’école dont le Ministre a annoncé l’application lors de cette rentrée 2006. Ces dispositions sont inappropriées et insuffisantes pour résoudre la question de la direction et améliorer le fonctionnement de l’école.

L’emploi d’EVS sur des contrats non pérennes de 10 mois, avec des personnels non formés ne permet pas une gestion sereine des tâches administratives et une facilitation réelle de la vie de l’école. Leur utilisation comme aide à la scolarisation d’enfants en situation de handicap, sans formation, ne répond pas aux vrais besoins de ces élèves.

L’application du protocole compromet par ailleurs la formation initiale des PE2 et modifie le volume horaire de la formation continue de tous les enseignants du premier degré.

En Aveyron, compte tenu des problèmes récurrents de remplacement, on peut craindre que ni les écoles à 4 classes, ni les écoles à plus de 4 classes dans lesquelles les PE2 interviennent en stage filé, ne bénéficient de l’entièreté des jours de décharge auxquelles elles ont droit. Pour les écoles à 5 classes et plus, ce serait un net recul.

Avec ce protocole, le Ministère a peu et mal répondu aux attentes des directeurs et directrices. Il n’a rien proposé aux équipes.

Pour toutes ces raisons, le Conseil des Maitres de l’école ………., réuni le ………, décide la poursuite et le renforcement du blocage administratif et demande que de nouvelles négociations sur la question de la direction et le fonctionnement de l’école soient ouvertes. »

1 les IEN l’auront entendu. Si des pressions devaient s’exercer, n’hésitez pas à nous prévenir.


CAPD - Mouvement Complémentaire les résultats sur http://12.snuipp.fr/spip

 

9 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.