www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Transformer l’Ecole  / Vive la Maternelle ! 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
13 septembre 2006

"Pourquoi la scolarisation à 2 ans est-elle l’une des dix orientations de l’éducation prioritaire ?"

Sur le site du Ministère de l’Éducation Nationale

Une étude de la Direction de la programmation et du développement du ministère de l’éducation nationale, de la recherche et de la technologie confirme que la scolarisation dès l’âge de deux ans constitue un facteur positif pour les acquis ultérieurs, et ceci de façon plus sensible dans les zones d’éducation prioritaire. L’extension de cet accueil constitue une priorité dans ces zones ainsi qu’en milieu rural isolé.

Enseignement préélémentaire

L’enseignement préscolaire http://www.education.gouv.fr/syst/orgs2.htm

L’enseignement préélémentaire est gratuit et facultatif et concerne les enfants français et étrangers âgés de 2 à 6 ans. Les enfants qui ont atteint l’âge de deux ans au jour de la rentrée scolaire peuvent être admis dans les écoles et les classes maternelles dans la limite des places disponibles. Un effort est entrepris pour assurer prioritairement cet accueil dans les zones d’environnement social défavorisé. A l’âge de 3 ans, tout enfant doit pouvoir être accueilli dans une école maternelle - ou une classe enfantine implantée dans une école élémentaire - sur demande de sa famille. La France a une longue tradition d’enseignement préélémentaire. L’évolution, dans ce domaine, a été spectaculaire : en 1960, 36 % des enfants âgés de 3 ans et 62,6 % des enfants âgés de 4 ans étaient scolarisés ; en 1980, respectivement 89,9 % et 100 %. Aujourd’hui, pratiquement tous les enfants âgés de 3 ans vont à l’école : 99,6 % en 1994-95. Le taux de scolarisation des enfants de 2 ans atteint 35,4 % en 1994-95 (beaucoup d’enfants, à cet âge, sont encore accueillis dans des crèches mises en place par les communes).

Les effets positifs sont d’ailleurs confirmés par une enquête du Ministère de l’éducation et de la culture, direction de l’évaluation et de la prospective effectuée en 1992. On y apprend que " la scolarisation à deux ans offre un avantage en terme d’acquisitions par rapport à la scolarisation à trois ans … Les élèves scolarisés à deux ans entament le cycle primaire avec un niveau d’acquisition plus élevé et maintiennent, et même augmentent, cet écart initial au long du cycle " et ceci, sans distinction entre les différents milieux sociaux.

Aujourd’hui, près de 35% des enfants de 2 ans sont scolarisés et bon nombre attendent une place. Nous ne cessons de le dire, la scolarisation des enfants de 2 ans est une question sérieuse qui a des incidences sur la scolarité ultérieure. Il faut que cela se fasse dans de bonnes conditions. Qu’est ce que cela signifie ? Tout d’abord une reconnaissance des 2 ans et notamment par les Inspecteurs d’Académie lors de l’élaboration de la carte scolaire. Cela nécessite ensuite des effectifs réduits par classe, la création et/ou l aménagement de locaux et une prise en compte des problématiques dans la formation initiale et continue.

Autant de décisions de bon sens qui permettraient de passer des discours aux actes.

 

73 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.