www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Instances Paritaires  / Autres 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
8 avril 2015

SIMPLIFICATION DES TÂCHES DES DIRECTEURS D’ECOLE : 2ème groupe de travail.

Et si la montagne accouchait d’une souris… morte ?

Mardi 7 avril a eu lieu le 2ème et dernier groupe de travail concernant la simplification des tâches des directeurs d’école.

Une synthèse du travail des départements sera faite au niveau académique puis au niveau national. Le calendrier des opérations n’est pas connu.

La délégation du SNUipp-FSU 12 était constituée de 2 représentants des personnels et de 2 directrices invitées au titre d’experts. Ces directrices, l’une ayant un poste de direction de 5 classes en REP et l’autre une direction d’école de 3 classes en milieu rural, ont pu apporter leur vécu quotidien, leur analyse de terrain et leurs attentes concrêtes.

En préambule, le SNUipp-FSU 12 a rappelé que des mesures concernant les décharges entraient en vigueur à la rentrée 2015. Il s’agit de la mise en place d’un jour de décharge par mois pour les directions de 3 classes. Le SNUipp a souligné que pour une meilleure organisation, il serait plus efficace de poser un calendrier des remplacements. M. Fressignac, IEN-adjoint du DASEN, a rappelé « toutes les difficultés de remplacement actuelles qui, malgré toute la bonne volonté de l’administration, risquent d’entraver la mise en place du calendrier »…

La secrétaire générale a ensuite proposé de noter l’ensemble des demandes pour les transmettre.

1/ Problème des mails redondants, trop importants, des pièces jointes trop lourdes, des mails non ciblés… Le SNUipp a proposé la mise en place "d’une newsletter hebdomadaire" recensant toutes les informations à fournir aux écoles avec diffusion directe à tous les collègues du département en plus de l’envoi aux écoles.

Il a demandé la diffusion d’un calendrier avec inventaire des tâches et des échéances pour faciliter l’organisation du travail administratif.

Il a sollicité la tenue d’un audit national sur l’équipement informatique mis à disposition des directions d’école (cahier des charges pour les communes concernant la matériel informatique et la maintenance).

2/ Relation avec les collectivités territoriales. Le SNUipp12 a demandé que soit fait un rappel aux collectivités locales du rôle et des prérogatives du directeur d’école. Il a rappelé que les mairies devaient prendre en charge l’inscription en base-élèves et diffuser les listes de fréquentation des dispositifs péri-scolaires (cantine, garderie, péri-scolaire…).

3/ Réunions avec les IEN. Ces réunions sont de plus en plus nombreuses, elles doivent se faire sur le temps de classe, les frais doivent être remboursés. La secrétaire générale a donc fait le lien habituel avec les problèmes de remplacement mais aussi avec le budget insuffisant qui ne permettra pas de défrayer les collègues. Le SNUipp a demandé que les IEN produisent et diffusent un compte-rendu de ces réunions.

4/ BAOBAC. Le SNUipp a demandé la suppression de cette application uniquement statistiques. La secrétaire générale a précisé que cette proposition était étudiée au niveau nationale.

5/ AFFELNET 6ème. Le SNUipp exige la remise à plat des opérations de passage. La tâche des directeurs doit être limitée à l’extraction de la liste des CM2 concernés par un passage dans le secondaire. Les voeux d’affectation et demandes de dérogation doivent revenir aux familles. Le calendrier des opérations est trop tardif, il doit se caler sur le temps scolaire.

6/ "Le mille-feuille sécurité". Concernant le PPMS, un cahier des charges doit être établi par le ministère et les municipalités, dégageant ainsi les directeurs de la partie infrastructure pour qu’il puisse gérer la partie "élèves" en cas de risque majeur. Les exercices du PPMS doivent être organisés en présence d’un professionnel (un pompier ou un référent sécurité de la mairie). L’élaboration du PPMS est trop technique et doit être faite par un "spécialiste" sécurité.

7/ BASE-élèves. La base-élèves doit être supprimée. La phase d’inscription doit revenir aux mairies.

8/ Gestion des AVS et des AESH. Les directrices ne doivent pas être mis en position hiérarchique avec ces personnels. Une clarification de leur rôle doit être faite par circulaire (pour les personnels et pour les directeurs).

9/ Les tableaux en tout genre. Enlever tous les éléments qui sont des doublons d’autres bases. Enlever tous les éléments qui ne permettent pas de mieux fonctionner et qui sont de la responsabilité de chaque enseignant pour sa classe (nombre d’heures d’APC par enfant, tableau des 108H…).

Tableau de recensement des grévistes. Pour le SNUipp, l’acte de grève est un acte individuel. Il ne peut y avoir de tableau collectif. L’adresse mail académique est le lien institutionnel vers les collègues. Les services ont opposé des arguments techniques : cela serait un surplus de travail pour la DIPER que de recueillir toutes les déclarations sur l’honneur des collègues et par ailleurs, il manquerait la signature des collègues indispensable à cet acte. La secrétaire générale a fait le lien avec l’obligation de déclaration d’intention. Le SNUipp-FSU12 a rappelé qu’il appelait au boycott de la déclaration d’intention qui est une entrave au droit de grève des personnels. Le SNuipp-FSU s’adresse au ministère pour que cette procédure de recensement collectif n’existe plus.

Les représentants du SNUipp-FSU 12, élus au Comité Technique Académique, porteront les revendications lors des synthèses académiques.

La volonté ministérielle est affichée et s’exprimera au travers de mesures concernant les décharges, la revalorisation des salaires ou les perspectives de carrière. Sur les aspects plus concrets ou plus quotidiens, la simplification des tâches des directeurs va se heurter à l’austérité budgétaire actuellement en place. Si chacun s’évertue à reconnaître l’engagement des directeurs/trices, il faut aujourd’hui construire ensemble les rapports de force nécessaires à l’aboutissement des revendications. Le SNUipp-FSU proposera des actions dans ce sens.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.