www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
4 octobre 2006

Démangeaisons d’une directrice.

350 personnes présentes le 28 septembre, à la manif… Peut-on dire bravo ?

50% de grévistes dans l’Aveyron, 40% en France… Peut-on applaudir ?

Je n’applaudis pas … Je rumine…

Ça n’engage que moi…

Dois-je en conclure que, pour certains d’entre vous, tout va bien ? …

Rappels de quelques points :

- La décharge des directeurs d’écoles de moins de 4 classes : Deux jours en début d’année (mais pas à la rentrée), j’ai fortement apprécié… Mais je n’ai pas eu le temps de tout faire… Je continue donc le travail de directrice après la classe, le soir , le mercredi…

Sachez que tout le monde n’a pas eu la même chance (certains ne l’ont pas eu dont les écoles de moins de trois classes, d’autres n’ont eu qu’une journée…).

Et puis rien n’est acquis pour la rentrée prochaine, alors il faut continuer de se battre… Moi je demanderai finalement bien 1 jour par semaine (au diable l’avarice…)… pour 2007… Et, il faut parler aussi parler des écoles à 2 classes et des classes uniques !

- La lecture au CP : y a t il un sujet de controverse en cours ? Méthode syllabique ou méthode (chut je ne prononce pas le terme infâmant)…

Vous vous sentez bien dans cette dualité qu’on veut nous imposer ?

Si oui,à continuer de faire l’autruche, qu’elle sera la prochaine étape ? Si non rejoignez nous, il y a des choses à faire.

- L’emploi des EVS : là , je fulmine…

Au printemps, nous avons été nombreux dans la rue pour s’opposer au CPE… Aujourd’hui, nous voyons arriver dans les écoles des EVS. Si ce n’est pas un emploi précaire qu’est-ce ?

Il est vrai qu’une organisation (un seul syndicat, minoritaire) n’a rien trouvé de choquant à cela puisqu’il a signé le protocole de direction.

Heureusement, le mien, en accord avec les résultats de la consultation de la profession qu’il avait organisée, s’est refusé à le faire…

Moi je suis cruellement déçue que l’on puisse accepter des gens sans formation dans nos écoles, avec un contrat précaire. Parlons d’argent : viendriez vous travailler pour 650 euros par mois, 26 heures par semaine ? Quelle considération a-t-on pour ces gens ? Comment voulez vous qu’ils vivent ?

Parce que les besoins sont grands, vous allez leur demander d’ assumer de nombreuses tâches mais ne vaudrait-il pas mieux avoir un poste d’enseignant supplémentaire par école ou, pour certaines tâches, des personnels formés et payés convenablement, sur des emplois durables ?

Sommes-nous trop ambitieux pour notre école, nos élèves, pour la société ?

Moi, je n’accepterai pas que mes enfants se retrouvent devant une telle situation, devant des emplois précaires…

Ayons de l’ambition pour tous.

Marie Noëlle Dantan

Directrice énervée d’une école à 3 classes

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.