www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : TOUS les Personnels  / ESPE et début de carrière 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
24 novembre 2015

COMPTE RENDU D’AUDIENCE DU 23/11/2015 : binômes titulaires et PES.

Le SNUipp-FSU12 avait proposé au SE-Unsa de solliciter une audience sur le thème des relations et de l’organisation des binômes titulaires et PES.

Le DASEN a réuni l’intersyndicale le 23 novembre 2015.

Dans un 1er temps, nous avons exposé les faits.

  Mi-juin, les collègues qui ont demandé un ½ temps se rendent compte que personne n’est nommé sur leur complément. Ils se renseignent et apprennent que ce complément sera effectué par un PES. Cela génère des questions, des inquiétudes et des attentes sur l’organisation à venir.
  Mi-juillet, les PES sont nommés. Les collègues qui ont laissé leurs coordonnées à l’administration sont joints par les PES. Il y a alors beaucoup d’engagement des collègues qui vont donner de leur temps durant l’été pour faire du lien avec les PES et travailler ensemble à préparer la rentrée.
  En septembre, l’accueil des PES s’est fait durant les 2 premières semaines en binôme avec les titulaires. 2 problèmes se présentent alors : 1/ les titulaires n’ont pas été prévenus, c’est déstabilisant et difficile à vivre pour certains collègues de donner à voir sa pratique,

2/ les titulaires ont été positionnés en tant que « modèles » ou « référents » aux yeux des PES même si l’intention n’était pas celle-là. Pendant 15 jours, la seule référence du PES a été le titulaire, sans lien avec l’ESPE. Durant ces 15 jours, l’organisation et le cadrage se sont faits dans le binôme.

Les 1ères sollicitations arrivent à ce moment-là : les collègues pointent le temps d’investissement demandé, le manque d’informations par rapport aux 2 semaines d’observation.

  Les PES participent alors à la formation à l’ESPE, avec son lot de commandes institutionnelles. Ils découvrent alors des pratiques, des attentes des professeurs de l’ESPE, des séquences à mettre en œuvre…

Cela a 2 conséquences à leur retour en classe :

1/ le PES veut mettre en place ce qu’on leur a demandé, souhaitant (pour prendre pleinement part à la formation) pouvoir expérimenter des pratiques et remettre en cause le travail fait en binôme en début d’année.

2/ Le titulaire ne veut pas renoncer à sa liberté pédagogique, à ses choix, à sa progression (surtout à ce stade de l’année).

Les nouvelles sollicitations apparaissent. Les collègues se crispent des 2 côtés. Les titulaires subissent cette situation et trouvent qu’ils « perdent » leur classe et leur liberté pédagogique. Quant aux PES, ils sont pris entre 2 feux et du coup, sont très mal à l’aise…

  Aujourd’hui, 4 binômes ont passé 2 mois très difficiles, certains PE ont envisagé de demander à reprendre à temps plein. D’autres ne souhaitent plus vivre cette situation et ne demanderont plus de 50%. 1 binôme est en conflit ouvert avec une rencontre / confrontation est prévue. De nombreux PES n’évoluent pas sereinement. L’ESPE ne semble pas prendre en compte la réalité du terrain et la présence du titulaire. Les commandes de l’ESPE placent le PES dans une situation forcément conflictuelle et angoissante.

Le DASEN dit avoir du mal à percevoir la situation. Il ne comprend pas le niveau d’exigence de l’ESPE et le contenu des commandes dont nous avons parlé. Il dit qu’il y a peu de remontées des IEN qui ne l’ont pas sollicité sur le sujet. Il souligne ne pas comprendre les chiffres que nous avançons sur le nombre de binômes en difficulté. Il repousse les analyses que nous faisons sur les difficultés induites par la formation et relègue ces difficultés à des conflits de personnes.

Après discussion, le DASEN accepte de mettre en place un certain nombre de mesures :

1/ au moment du mouvement, il y aura une forme d’information ou d’alerte aux collègues sollicitant un 50% pour les informer de la possibilité qu’il y a à être amené à travailler avec un PES.

2/ En début d’année scolaire, une réunion aura lieu, sur temps scolaire, pour réunir tous les acteurs de la formation (PES / titulaires / ESPE / IENa)

3/ Le DASEN va solliciter l’ESPE pour leur demander de clarifier leur niveau d’exigence et de faire baisser la pression sur la titularisation. Il serait aussi bon d’éclaircir les relations PES – titulaire – EMF – tuteur : qui fait quoi ?

4/ Le DASEN va évoquer la question en conseil d’IEN pour faire le point sur la situation. Il a aussi demandé à M. Fressignac, IEN-a en charge de la formation de réunir les EMF.

 

5 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.