www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actu, Infos et Journaux  / Déclarations et Communiqués de Presse 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
29 septembre 2006

Méthodes De Robien : Menaces et intimidations

Communiqué de Presse du 29 septembre 2006

Le ministre de l’Éducation Nationale a donc choisi la manière forte pour imposer ses vues en ce qui concerne les méthodes d’apprentissage de la lecture.

Il en vient même à menacer collectivement la profession par une mission qu’il engage auprès de l’inspection générale afin de vérifier les méthodes utilisées dans les classes.

Il s’agit là d’un précédent sans équivalent depuis de longues années : le formatage pédagogique imposé par le ministère à l’encontre même des programmes remaniés au printemps dernier.

Nulle part dans ces programmes, il n’est indiqué une interdiction d’une méthode de lecture. Il est même spécifié : « on utilise deux types d’approches complémentaires : analyse de mots entiers en unités plus petites référées à des connaissances déjà acquises, synthèse à partir de leur constituants, de syllabes ou de mots réels ou inventés. »

Par ailleurs, l’interdit professionnel qui frappe Roland Goigoux aggravé par les commentaires diffamatoires et mensongers (comparant publiquement notre collègue à un « moniteur d’auto école chauffard ») du ministre de Robien sont à nos yeux d’une gravité extrême. Alors que tout le monde s’accorde à reconnaître l’extrême compétence de Roland Goigoux en matière de recherche sur l’apprentissage de la lecture, son respect scrupuleux des textes officiels et qu’aucune faute professionnelle ne peut lui être reprochée, les décisions prises à son encontre relèvent de l’arbitraire le plus total et d’une volonté non dissimulée d’imposer une pensée d’état dans un domaine qui exige avant tout mobilisation de l’intelligence, discernement et pragmatisme.

La dérive autoritariste et la malhonnêteté intellectuelle manifestées en cette occasion par le ministre De Robien sont inadmissibles. Une telle atteinte à la liberté pédagogique et à la liberté de pensée est une insulte à tous les enseignants. La mise au pas et la normalisation recherchées au travers de cette opération qui s’apparente par bien des aspects à une manipulation, dépasse par sa portée la médiocre polémique initiée par le ministre sur la question de la lecture.

Le SNUipp-FSU 12 exprime son accord total avec l’attitude professionnelle de Roland Goigoux. Il refuse que la pensée d’État s’impose désormais à l’ensemble des éducateurs et des citoyens. Comme d’autres organisations, il demande au ministre de revenir sur ses propos et sur ses menaces.

Pour le bureau du SNUipp

Jean-Luc Tornero

 

10 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.