www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
15 février 2016

Communiqué du SNICS sur les nouvelles missions des infirmières et des textes sur la santé

Février 2016

Le SNICS est satisfait des nouveaux textes sur la santé parus aux BO du 12/11/2015 et du 4/02/2016. La santé devient de la responsabilité de l’Éducation nationale dans le cadre de la politique éducative sociale et de santé, liant santé et réussite scolaire. Les infirmières sont placées sous l’autorité hiérarchique d’un chef d’établissement.

Dans la circulaire des missions des infirmières : Leurs missions prioritaires sont axées sur le suivi des élèves, l’accueil, l’écoute et l’accompagnement. La consultation infirmière en fonction du besoin identifié apparaît. Bien sûr, l’axe collectif est aussi très présent, le conseil technique aussi.

Enfin un arrêté du 3/11/2015, prévu dans le code de l’Éducation, art L541-1 clarifie les rôles des médecins et des infirmières en ce qui concerne les visites médicales et de dépistage obligatoire : la 6ème année est médicale (EN ou de famille) et la 12ème année est infirmière EN.

En dehors de ces 2 niveaux il n’y a donc plus de dépistage systématique prévu par la loi .

Cet arrêté est signé des 2 ministres, santé et EN, donc des mesures du coté des médecins traitants doivent être mises en place pour le rendre opérationnel.

Aucun arrêté n’ayant jamais été publié jusque là, les dérives ont eu champ libre en particulier dans notre académie ou les infirmières on été dans l’obligation de participer ou de réaliser, en toute illégalité, ces bilans de santé. Maintenant que l’arrêté est paru, plus de confusion possible, ce sont les médecins qui en ont la responsabilité.

Aujourd’hui les autorités académiques ne veulent pas que notre profession évolue en cohérence avec les nouveaux textes, ils mettent en avant la pénurie de médecins.

C’est un manque évident de respect, et pour nos compétences spécifiques et pour le respect du parcours de santé de l’élève.

Le temps dégagé par ce bilan qui devient strictement médical, va permettre une présence accrue des infirmières dans les écoles élémentaires, elles pourront enfin être à l’écoute des enseignants, des familles des réseaux d’aide, des élèves afin de favoriser les apprentissages dans les meilleures conditions. Elles deviennent un partenaire à part entière des équipes du premier degré .Le suivi des élèves sera leur priorité ainsi que l’éducation à la santé.

Ce suivi spécifique va permettre de :

Favoriser l’accès aux soins (suivi des conseils de consultations du médecin lors de la visite médicale de la 6ème année), Accompagner les parents dans les démarches d’accès aux soins (orthophoniste, psychologue, ophtalmo…), Proposer une consultation spécifique infirmière en fonction du besoin identifié (santé globale, obésité, éducation santé individuelle …) Faire le lien si besoin avec l’enseignant de l’enfant et les membres du réseau d’aide de l’École, Faire le lien avec les partenaires du domaine de la santé, de l’éducatif ou du social, Participer à des projets d’éducation santé collectifs

Elles ont un rôle pivot dans la mise en place du parcours éducatif de santé qui est renforcé par la nouvelle loi santé.

Le SNICS revendique des créations de poste et une formation spécifique liant le soin infirmier à la réussite scolaire.

 

3 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.