www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Instances Paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
11 octobre 2016

COMPTE-RENDU CAPD FORMATION.

Le DASEN a présenté le projet d’attribution dans le cadre du plan de formation.

Il s’est félicité de l’augmentation du nombre de modules aussi bien à candidature individuelle qu’à public désigné. Le PDF se décline en 26 dispositifs et 321 modules, 97 à public désigné et 224 à candidature individuelle.

L’absence de conseiller pédagogique sur la circonscription d’Espalion a conduit à l’annulation de 3 stages.

Certains collègues se sont vus affecter des avis "défavorable" pour certains modules de formation. Il s’agit là de collègues qui se sont inscrits en animation pédagogique, hors de leur circonscription. Ou bien, de la même façon, de stage avec remplaçant correspondant à une zone ou à un bassin géographique à laquelle le collègue n’appartient pas.

Les représentant-es du SNUipp-FSU12 ont pointé que le délai de réception, de lecture-digestion et d’inscription est trop court. Le PDF arrive dans les écoles le 6 septembre et le serveur est clôt le 19 septembre. Par ailleurs, la période de rentrée est peu propice à la lecture du PDF. Nous avons proposé que le PDF arrive dans les écoles début juillet, juste avant la fin de l’année scolaire, pour être consulté ou bien que le délai d’inscription soit allongé. L’IEN-a a expliqué que cela ne semblait pas possible au vu des contraintes liées au mouvement des enseignants puis des opérations de rentrée. Le créneau est serré entre le fait de tenir la CAPD, lancer le mouvement…

De même, nous avons pointé que les délais de convocation à certaines animations étaient trop courts (du vendredi au mardi qui suit). Les enseignants ont besoin de s’organiser familialement et professionnellement, ces délais ne le permettent pas. Le DASEN est d’accord, il dit que tout est négociable avec les circonscriptions et que dans des délais trop contraints, on peut demander à assister à une autre réunion.

Les représentants du SNUipp-FSU ont regretté que certains secteurs soient totalement délaissés. Il n’y a, par exemple, aucune animation pour les collègues en élémentaire sur le secteur de Capdenac. Nous trouvons aussi trop restrictive la répartition préalable par circonscription ("animation réservée aux enseignants de la circonscription de …). En effet, certains collègues ne résident pas près de leur école et aimerait bénéficier d’animation hors circonscription.

Les élu-es du SNUipp-FSU ont ensuite pointé le module 4396 "école inclusive". Il s’agissait d’une formation sur temps de classe à destination des écoles abritant un dispositif ULIS. La tenue de ce module a eu lieu très tôt dans l’année et aurait nécessité une forme de relance d’information des collègues. En effet, on ne peut les renvoyer à la lecture austère du PDF pour des formations qui ont lieu durant le mois de septembre et qui imposent à l’équipe enseignante d’organiser le fonctionnement de l’école en leur absence. Par ailleurs, le libellé concernant le public restait très évasif pour les collègues. "Enseignants des écoles abritant un dispositif ULIS", c’est vague ! Un enseignant… tous les enseignants… Dans les faits, les écoles contactées par les Conseillers pédagogiques devaient envoyer quelques représentants : le coordonnateur de l’ULIS + le directeur-trice + 1 ou plusieurs enseignants "ordinaires". Cela nous semble très dommage que l’ensemble de l’équipe n’ait pu assister à la formation. Le DASEN a répondu que le nombre de participants au stage était contraint par le nombre de brigades remplacement (16) et que les collègues qui n’avaient pas participé à la formation pourraient le faire l’année prochaine.

Le SNUipp-FSU 12 a ensuite posé une question plus technique. Certains collègues font le choix de ne pas assister aux animations pédagogiques car ils ne perçoivent pas de frais de déplacement ni d’ordre de mission. Ils restent donc dans leur école et appliquent en cela la consigne syndicale du SNUipp-FSU. Or, il semblerait que dans GAIA, ces collègues apparaissent comme "absents" de l’animation ou bien "0 heures effectuées /3". En comparaison, un collègue qui n’assiste pas à une animation pédagogique pour raison de maladie est porté à la mention "excusé". Le DASEN partage notre analyse et demande la vérification. Pour lui, un collègue qui ne va pas à une animation pédagogique, en appliquant la consigne syndicale, doit prévenir son IEN et doit être comptabilisé comme "ayant effectué son temps de service".

QUESTIONS DIVERSES DU SNUipp-FSU 12.

- Point sur le reclassement et les frais de déplacement (IFF ou indemnités de stage des PES.

Le courrier concernant les reclassements est parti et les demandes sont possibles jusqu’au 30 octobre. L’effet sera rétro-actif au 1 septembre. Il y a 3 dossiers en cours de traitement. Sur l’IFF : pas d’instruction du rectorat à ce jour. Le 1er paiement de 100€ intervient normalement en novembre. Sur les indemnités de stage : les dossiers sont en cours d’instruction.

- Recours à la liste complémentaire, qu’en est-il dans le département ?

1 PES a été recruté sur liste complémentaire pour venir en remplacement d’une personne ayant renoncé au concours. Actuellement le département est quasi à l’équilibre, il ne lui manque pas tout à fait 1 personnel. Le DASEN a dit avoir l’accord de la rectrice pour recruter un vacataire. Les élus-es du SNUipp-FSU12 ont rappelé que Mme la Ministre avait autorisé le recours à la liste complémentaire. Le DASEN rétorque que la rectrice considère que la LC est stoppée et qu’il faut faire appel aux vacataires.

- frais de déplacement des personnels itinérants hors TR.

La secrétaire générale a rappelé que ces frais étaient perçus par les CPC, RASED…, que ces personnels recevaient leur enveloppe en février-mars. Cette enveloppe est fermée, il faut faire avec. L’an passé, un complément de dotation de 10 000 euros avait été reçu du ministère. Concrètement, que doivent faire les personnels quand l’enveloppe est vide ? Le DASEN a expliqué que l’enveloppe est connue en début d’année civile et que chacun doit s’organiser au mieux pour la faire durer le plus longtemps possible. Il faut tenter de gérer sur une période plus longue. Toutefois, quand l’enveloppe est vide, les personnels doivent rester dans leur école de rattachement. Si le SNUipp-FSU12 regrette la faiblesse des enveloppes, il considère que les enseignants ne peuvent financer leurs déplacements professionnels sur leurs propres deniers.

- Conseils de cycle 3.

Sur la circonscription de Villefranche / Decazeville, l’IEN a mis en place une sectorisation comprenant plusieurs écoles et a demandé à un-e directeur-trice d’assurer la coordination (choisir un thème et proposer des dates). Ces tâches n’entrent pas dans la fonction du directeur, elles alourdissent son travail en lui imposant des recherches en dehors même de son établissement. L’IEN de Decazeville a répondu qu’elle pensait faciliter les choses en laissant libre du choix du thème et des dates. Elle comprend que les conseils école/collège seront aussi le lieu pour définir ces éléments.

- 11 novembre.

Les écoles ont été destinataires d’un courrier (où il est demandé d’organiser la présence d’élèves lors des cérémonies de mémoire du 11 novembre) et d’un questionnaire (où il est demandé si des élèves assisteront aux cérémonies encadrés par leur enseignant). Pour le SNuipp-FSU, loin de minimiser l’importance du devoir de mémoire et des cérémonies du souvenir, le 11 novembre reste un jour férié, les enseignants comme tous les citoyens sont libres d’en disposer. Pour le DASEN, la seule obligation est de répondre au questionnaire, même par la négative. Il trouverait très dommage qu’aucun élève ne soit présent lors de ces cérémonies. Pour le reste, il n’y a aucune obligation mais plutôt une incitation. Nous avons souligné que certains IEN avaient "incité fortement", le DASEN a répondu qu’ils avaient "incité" et que c’était bien, s’il l’avait fait fortement, alors non, ce n’était plus bien.

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.