www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Modalités d’Action et Consignes Syndicales 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
13 septembre 2017

Arrêt des APC : on continue !

Le SNUipp-FSU relance en cette rentrée la consigne d’arrêt des APC. Objectifs : se réapproprier cette heure alors que notre temps de travail déborde et mettre fin à un dispositif inadapté à solutionner la difficulté scolaire.

L’objectif est de redéfinir le temps de travail au regard de ce que nous disent les enseignants sur leur charge de travail qui explose. Le moyen choisi est l’arrêt des APC. Aujourd’hui le temps de service est défini en 24 heures d’enseignement devant élève, en une heure d’activités pédagogiques complémentaires, et en deux heures essentiellement consacrées à des réunions de concertation et d’équipe, à des animations pédagogiques. La charge de travail explose, même une direction institutionnelle comme la DEPP dit que nous en sommes à 44 heures par semaine.

Pourquoi les APC ?

Pour deux raisons. La première est que pour l’essentiel de ce que les enseignants nous en disent, ce n’est pas satisfaisant en termes de ce qu’on peut y faire. Elles sont facultatives pour les élèves, elles rallongeraient leur journée de classe et la lisibilité pour les familles n’est pas toujours évidente en termes d’horaires ou de confusion entre les APC et les TAP. S’il s’agit de remédier à la difficulté scolaire, cela se fait en classe ou avec les enseignants spécialisés des RASED. Les enseignants y voient donc peu d’efficacité. La redéfinition du temps de travail passe par l’arrêt des APC pour imputer ce temps à des tâches qui existent déjà. D’ailleurs cette année avec les nouveaux programmes ou la liaison école-collège, aucun temps n’a été mis à la disposition de la profession pour s’en emparer.

Une heure de moins pour les élèves, n’est-ce pas préjudiciable ?

Cela ferait une heure de moins pour certains élèves. De plus, cette heure n’est pas une heure d’enseignement. Dans la redéfinition du travail, il faudra arriver à une vraie déconnexion entre les horaires enseignants et les horaires élèves, pour maintenir un nombre d’heures aux élèves tout en reconnaissant la charge de travail des enseignants et la nécessité du tavail en équipe.

Les modalités

Ne pas faire les APC est clairement une action de désobéissance qui pourrait exposer à des sanctions pour service non fait. En cas de pressions ou de menaces de la part de l’administration, contacter immédiatement la section qui interviendrait sans délais. Cela s’est déjà produit dans plusieurs départements avec des IEN zélés : le SNUipp-FSU est directement intervenu auprès du ministère et les menaces sont restées sans suites… Pour autant, le SNUipp-FSU laisse chaque collègue, chaque équipe libre de décider s’ils souhaitent ou non se déclarer auprès de leur IEN. Nous vous demandons simplement, si vous suivez la consigne, de nous le signaler afin que nous puissions quantifier le suivi de cette action et en conséquence le niveau d’établissement du rapport de force.

Les APC sont-elles efficaces ? La question de l’individualisation des parcours

Le site du SNUipp-FSU dédié à la fin des APC

PDF - 377 ko
4 pages arrêt des APC

 

16 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.