www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Instances Paritaires 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
26 janvier 2018

Compte rendu du Comité Technique Académique (CTA) du 24 janvier - Partie 1er degré

Lire la déclaration liminaire de la FSU

PDF - 35.3 ko
Declaration FSU CTA 24-01-18

« Dans le premier degré la dotation ministérielle est catastrophique pour notre académie. 89 postes ! Nous avons cru tout d’abord qu’il manquait le chiffre des centaines, mais non ! Pour mémoire nous avions 136 postes l’an dernier et 180 l’année précédente. Ces dotations étaient déjà largement insuffisantes à l’époque, elles ont à peine permis d’accompagner la hausse démographique de la Haute Garonne. Aujourd’hui, la dotation que vous allez répartir entre les départements ne correspond même pas au nombre de postes qui seraient nécessaires pour dédoubler les CP et CE1 en REP+ et en REP. Nous estimons en effet qu’il faudrait une centaine de postes pour permettre d’assurer, sans redéploiements, les mesures dans l’éducation prioritaire. La mise en place des CP à 12 se révèle donc être un écran de fumée masquant à l’opinion publique la dégradation générale des conditions d’enseignement. A cela il faut ajouter les postes nécessaires pour accompagner la hausse démographique de la Haute-Garonne. Au final, ce département se retrouvera malgré tout sous doté alors que les départements les plus ruraux de l’académie vont perdre des emplois. Cela se traduira sur le terrain par des fermetures de classes, des refus d’ouvertures pourtant indispensables, des moyens de remplacement insuffisants, des RASED toujours à l’agonie, une formation continue en jachère et les dispositifs « plus de maîtres que de classe » réduits à minima ! Pour la FSU, l’école, les élèves et ses personnels ont besoin d’un tout autre investissement. La baisse de la démographie dans certains départements devrait être l’occasion d’améliorer le qualitatif dans et autour des écoles. Nous estimons à plusieurs centaines le nombre de postes qui seraient nécessaires pour transformer radicalement les conditions d’enseignement pour les élèves et les conditions de travail des personnels. »

Répartition des moyens 1er degré

Effectifs 2017

Prévision

R 2018

Evolution

nombre d’élèves

Nombre d’emplois 2017

ETP

prévision

P/E R 2018

Variation des emplois

Ariège

11 797

11 634

- 163

691,50

5,89

- 7

Aveyron

17 733

17 539

- 194

1 035,25

5,84

- 10

Haute-Garonne

120 477

121 989

+ 1512

6 169,50

5,16

+ 130

Gers

13 566

13 479

- 87

806,25

5,97

- 2

Lot

11 773

11 416

- 357

715,25

6,12

- 17

Hautes-Pyrénées

16 387

16 137

- 250

961

5,89

- 11

Tarn

29 685

29 599

- 86

1 566

5,30

+ 3

Tarn et Garonne

23 891

23 703

- 188

1 279

5,40

+ 2

Mission académique

5

+1

Total académie

245 309

245 496

187

13 228,75

5,43

+ 89

Cette répartition n’est pas soumise au vote par décision de la Rectrice.

Réponses de l’administration sur la dotation premier degré

Les 100 postes ruralité et les 100 postes accueil du handicap budgétisés nationalement ne sont pas encore attribués aux départements. Cinq postes seraient attribués aux départements qui établissent pour la première fois un protocole ruralité. L’académie fera valoir les besoins de l’académie pour obtenir des postes. La Rectrice et les services finalisent la demande supplémentaire de postes qu’ils demanderont au ministère.

Dédoublement CP REP /CE1 REP+

l’académie estime à 78 le nombre de classes à dédoubler. La Rectrice a demandé que les PDMQDC en rural (pas en EP) soient sanctuarisés. Les P/E augmentent dans les 8 départements. Mme la Rectrice a tenu à ce que ce soit le cas pour tous les départements. Elle a demandé à ce que l’on tienne compte des réalisations de réorganisation du réseau des écoles dans les départements ruraux (les 5 départements à des degrés divers). Exemple : si fermeture d’école et réorganisation en RPI concentré. Si difficulté matérielle pour faire dédoublement CP et CE1 il est prévu un fond d’état pour aider à faire les travaux qui seraient nécessaires. Dispositif moins de trois laissé à l’arbitrage des IA.

Conventions rurales

L’Ariège et les Hautes-Pyrénées ont signé un avenant pour prolonger le protocole école rurale sans chiffrage des moyens. Deux projets de protocole sont avancés : le Gers et l’Aveyron, le Lot est moins avancé.

 

16 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.