www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
28 janvier 2018

Pour que vive l’école rurale ! Charte de Gaillac

Lors de la 1ere conférence nationale des territoires organisée au Sénat le 17 juillet dernier, le président de la République a déclaré que les « territoires les plus ruraux ne peuvent plus être la variable d’ajustement d’économies » et a annoncé qu’ « il n’y aura plus de fermetures de classes en écoles primaire ».

Mais les mesures détaillées par le ministre de l’Education ne vont pas dans ce sens. L’amplification des conventions rurales est toujours d’actualité et les leviers d’action mobilisés dans ces projets laissent planer le doute sur les propos de non fermeture de classes.

Le plus souvent ces projets restructurent les réseaux d’écoles, en les concentrant sur un seul site ou en les rapprochant du collège. La logique est celle d’une concentration dans le cadre des regroupements pédagogiques concentrés, avec pour conséquences des fermetures d’écoles et un maillage moins dense des écoles rurales.

A cela s’ajoute la baisse du budget des collectivités territoriales qui va se traduire, particulièrement en zone rurale, par moins de services publics donc par une difficulté pour satisfaire les besoins des usagers et assurer les missions.

Cette politique remet en cause la prise en compte de l’intérêt général et le rôle irremplaçable tenu par le service public en termes de cohésion nationale.

La fermeture des petites écoles concourt à la mise en concurrence des territoires, au sentiment d’abandon qu’expriment de nombreux citoyens éloignés des pôles urbains, mais aussi au développement de l’offre concurrentielle en matière d’éducation. L’école privée sous contrat est la première bénéficiaire et voit ses effectifs augmenter.

Pour le SNUipp-FSU, une restructuration du réseau des écoles qui mènerait à la réduction, voire à la disparition du service public d’éducation dans certains territoires ruraux, et à terme à leur désertification, n’est pas acceptable. L’école rurale a des atouts sur lesquels il faut s’appuyer, comme les effectifs, la taille des écoles, le climat scolaire ou le lien de proximité avec les familles.

Le SNUipp-FSU a lancé une charte nationale de l’école rurale avec pour objectif le développement d’un maillage scolaire adapté aux territoires et la prise en compte des spécificités de l’enseignement en zone rurale.

Le 23 mars 2017 , les sections des SNUipp-FSU de l’académie de Toulouse ont organisé un colloque sur l’école rurale pour débatte des enjeux et des dangers de la mise en place de protocoles .

Cette journée, riche de débats et d’échanges, qui a rassemblée enseignant-es, parent-es d’élèves, élu-es et DDEN a débouché sur un texte d’appel que vous trouverez ci-après .

PDF - 264.7 ko
Appel de Gaillac_230317VD-1

 

63 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.