www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : TOUS les Personnels 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
27 mars 2018

Stages de remise à niveau : Le SNUipp-FSU12 appelle au boycott

Décrocher le temps de remédiation scolaire du temps scolaire, c’est aller vers la fin de l’école ayant pour ambition la réussite de tous les élèves. Au delà des considérations personnelles propres à chacun·e, vue la nature même de ce dispositif, nous appelons les collègues à ne pas participer à la mise en place de ces stages.

Petit historique

Les stages de remise à niveau ont été mis en place en 2008 en même temps que la suppression massive des postes d’enseignant·es spécialisé·es dans les RASED, comme si ces stages pouvaient « suppléer » la mort programmée des RASED.

À l’origine, les indemnités versées pour ces stages étaient « défiscalisées » : une sorte de paradis fiscal organisé par l’État lui-même.

Maintenant, l’appellation de ces stages varie selon les documents fournis par l’administration : stages de remise à niveau ? stages de réussite ? stages de vacances ? Selon à qui s’adresse la communication, le vocable change. La nouvelle mode ministérielle étant au « 100% réussite », on peut penser que cette appellation va prendre le dessus.

Notre point de vue sur le fond

La première des remises à niveau serait de faire en sorte qu’il y ait tous les jours des enseignant·es formé·es devant les élèves et dans des conditions normales : chaque jour des classes se retrouvent sans enseignant·e et subitement on trouve des fonds pour assurer des heures supp, cherchez l’erreur !

Créer des heures supplémentaires, c’est refuser de créer les emplois nécessaires à un travail. L’école n’a pas besoin d’heures supplémentaires mais de création de postes.

La lutte contre l’échec scolaire doit passer par d’autres mesures : nous voulons des créations de postes, des réductions d’effectifs, plus de maîtres que de classes, des RASED complets en nombre suffisant pour couvrir correctement tout le territoire… La prise en compte et le traitement de la difficulté scolaire doivent relever du temps de classe.

Mais cela nécessite bien évidemment d’autres choix politiques et budgétaires.

Nous alertons les collègues sur les risques et les dérives possibles que constitue la participation à l’organisation d’activités scolaires … hors temps scolaires.

Décrocher la remédiation scolaire du temps d’école marque une rupture fondamentale dans les missions que l’école s’est assignée depuis plus d’un siècle.

Les stages de remise à niveau organisés aux congés de printemps ou pendant l’été, remettent en question l’existence même des RASED et les missions des enseignants spécialisés.

De plus ces dispositifs envoient aux familles un message disant que le « temps de classe » ne permet plus d’aider leurs enfants, avec même un risque de stigmatisation de l’échec scolaire.

 

14 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.