www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Instances Paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
4 juin 2007

Déclaration du SNUipp à la CAPD du 1er juin 2007

Cette CAPD se réunit quelques semaines après la nomination d’un nouveau gouvernement. Nous tenons à rappeler à cette occasion notre attachement à la concertation et à la prise en compte des avis formulés par les organisations représentatives. Cela nécessite un changement profond d’attitude du ministère qui ces derniers mois n’a cessé de prendre des décisions sans la moindre concertation. La publication du décret sur les EPEP dont nous demandons le retrait et la modification des programmes en sont deux exemples significatifs.

Le nouveau président de la république aurait également déclaré son intention d’instaurer un service minimum dans les écoles. Le SNUIPP s’opposera à toute limitation du droit de grève. De même, nous continuerons de réclamer la levée des sanctions contre les directeurs d’école.

La priorité devrait être d’assurer la continuité du service public d’enseignement tout au long de l’année et d’en finir avec le non remplacement croissant des maîtres absents perturbant considérablement le fonctionnement quotidien de nos classes et de nos écoles.

D’autre part, le fonctionnement de nos écoles est confronté à la précarité croissante des personnels non enseignants. Selon nos informations, il semble que le dispositif EVS soit reconduit à la rentrée prochaine ce qui, pour nombre d’entre eux, qui se seraient retrouvés au chômage en juillet, serait une bonne nouvelle. En attendant, les écoles, les enfants en situation de handicap, les enseignants et les directeurs d’écoles ne savent pas sur qui ils pourront compter à la rentrée prochaine pour assurer l’aide devenue indispensable tant aux élèves qu’aux enseignants et aux écoles. Pour le SNUipp, la voie d’emplois stables, correctement rémunérés et accompagnés de formation est incontournable.

Notre nouveau ministre, M. Darcos a déclaré vouloir entamer une concertation portant sur « la revalorisation de la condition enseignante, statut, rémunération, conditions de vie et manière de servir ». Si cette revalorisation devait se traduire par un échange du type moins de personnels mais des personnels ou quelques personnels mieux payés, le SNUipp refuserait ce marché de dupes qui ne répondrait en rien aux revendications des personnels en matière d’amélioration des carrières et des rémunérations et engagerait gravement l’avenir du service public d’éducation.

Par ailleurs, le ministre semble vouloir trancher rapidement la question de la carte scolaire et de la sectorisation. Pour répondre au problème posé par quelques dysfonctionnements, on engage une réforme qui comporte des risques importants d’amplification des inégalités entre les territoires et va à contre-courant d’une meilleure mixité sociale. En Aveyron, cette remise en cause de la carte scolaire pourrait faire le jeu de l’enseignement privé. Le Snuipp s’y opposera fermement.

 

Répondre à cet article

 

27 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.