www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Transformer l’Ecole 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
29 avril 2018

Nouvelles circulaires français et maths Blanquer : ce qu’en pense le SNUipp-FSU12

Avec la publication de 4 circulaires et d’un livret de 130 pages consacré à la lecture, fidèle à ses habitudes, Jean-Michel Blanquer ne s’adresse pas aux enseignants mais préfère utiliser les médias pour prendre à témoin avec beaucoup de démagogie l’opinion publique, la flatter, la rassurer quitte à l’opposer aux enseignants.

4 circulaires et un livret dans lesquels le ministre détaille les recettes miracles et très partiales élaborées avec quelques spécialistes des neurosciences. Or, apprendre, et donc solutionner la difficulté et l’échec scolaires, relève du complexe. Enseigner ne peut donc se résumer à quelques recettes de cuisine et solutions simplistes. Le ministre distille un mélange de méthodes passéistes et de prescriptions où il réinvente l’eau tiède : relance d’une querelle aujourd’hui désuète des méthodes de lecture alors que le code (la syllabique) est largement enseigné dans tous les CP et qu’on sait que le véritable enjeu est l’enseignement de la compréhension (mais dans ce domaine, point de méthode magique mais un travail long durant toute la scolarité) ; relance de la dictée, du calcul mental ou de l’apprentissage des tables alors que ces activités ne sont jamais sorties du quotidien de nos élèves ; préconisations risibles des formats de cahiers…

En favorisant des lecteurs déchiffreurs ou des activités mécaniques, c’est une école sans ambition qui nous est proposée aujourd’hui, une école qui formerait des exécutants plutôt que des citoyens éclairés et émancipés, une école qui laisserait le soin aux familles, du moins celles qui le peuvent, d’apporter la réflexion et le complexe, bref une école en panne de démocratisation.

C’est aussi d’un véritable retour aux années Sarkozy–Darcos dont il est question alors que les programmes 2015 avaient, semble-t-il, trouvé un relatif point d’équilibre : nouveau mouvement de balancier et cohabitation de textes contradictoires qui pourraient laisser bien des enseignants désemparés.

Mais le ton très injonctif de ces publications révèle aussi une véritable tentative de mise au pas des enseignants : coup de force dont les prémices s’étaient déjà fait sentir avec la mainmise du ministre sur les 18 heures d’animations pédagogiques dévolues l’année prochaine aux seuls français et maths façon Blanquer. Où est la confiance si souvent prônée par le ministre ? Quid de la liberté pédagogique qui permet à chacun, dans le respect des programmes nationaux, d’élaborer des solutions, des dispositifs au plus près des besoins de sa classe. C’est la vision même du métier qui est en question : l’enseignant simple exécutant, vision très méprisante qui nie toute professionnalité, ou, comme le pense le SNUipp-FSU, concepteur de solutions et dispositifs pédagogiques ?

Pour le SNUipp-FSU, la réussite de tous les élèves passe par des enseignants concepteurs de leur métier et au fait des résultats de la recherche intégrant toutes les sciences de l’éducation. Cela suppose un haut niveau de formation, formations initiale et continue aujourd’hui réduites à peau de chagrin. Cela passe aussi par des moyens : réabonder les RASED, diminuer significativement les effectifs dans les classes, permettre de nouveaux dispositifs innovants comme la co-intervention dans les classes.


Le SNUipp-FSU12 appelle les collègues à débattre en conseil des maîtres de la conception qu’ils se font de leur métier et à continuer à enseigner :

  • Au plus près de leurs élèves
  • A partir de leur expérience, de leur vécu, de leurs observations dans la classe, lieu d’apprentissages mais aussi de vie…
  • En s’appuyant sur les programmes 2015 et sur l’ensemble des sciences de l’éducation
  • En usant de leur liberté pédagogique, de leur inventivité en tant que professionnels de l’éducation

 

44 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.