www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Instances Paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
18 mai 2018

CR de CAPD 18 mai 2018 phase principale du mouvement

Déclaration préalable du SNUipp-FSU12 (en pièce-jointe)

PDF - 228.9 ko
Déclaration liminaire du SNUipp 18 mai 2018 finale

Commentaires du DASEN : Pour ce qui est ministériel : une réunion est programmée avec l’ensemble des formateurs au sujet de l’accompagnement des enseignant-es selon les modalités souhaitées par le ministre. Les postes à commissions ont déjà été annulées à 2/3. La DASEN n’a pas fait de commentaires par rapport à la publication des résultats du mouvement avant la CAPD : il est attaché à la confidentialité, dans le cas de fuites, notre travail perdrait de son intérêt et le contenu des CAPD perdrait son sens. A la question des contractuels enseignants, il souligne qu’on a des emplois mais pas de personnel et que le recours à ce type d’emploi est la seule solution.

Statistiques mouvement :

Participation au mouvement relativement stable (405), un peu moins de mutés, 30% de sans poste (stable depuis quelques années), 40% de satisfait contre 55% l’an dernier, 73% a eu son 1er vœux. 34 postes vacants : La liste des postes vacants.

Stabilisation sur les directions des grosses écoles. Difficulté à pourvoir les postes de CPC. Le SE dénonce le fait que les collègues répondant à des appels à candidature ( CPC) conservent leurs postes qui sont alors bloqués pendant 3 ans.

Pour le SNUipp-FSU cela donne une sécurité à celui qui s’engage, en cas de non-obtention des diplômes requis.

Il y aura 4 appels à candidature : CPC généraliste et EPS Esaplion , 1 poste EMF, J.Ferry Millau poste bilingue, ½ poste animateur langue occitane.

5 commissions cette année à la place de 14.

Questions diverses

1-Organisation de l’accompagnement dans les circonscriptions

L’accompagnement vient en plus des rendez-vous de carrière. Ce n’est pas une évaluation. Il consiste en des visites qui peuvent se concevoir de manière collective ou individuelle, répondre à une demande individuelle, de l’équipe, ou institutionnelle. Ses objectifs seraient de « consolider et développer les compétences professionnelles », « remédier aux difficultés rencontrées par certains personnels », « favoriser la mobilité professionnelle », être une « aide à la mise en œuvre des programmes » et à la « mise en œuvre de projets et dispositifs pédagogiques »….

Pour le SNUipp-FSU, cet accompagnement étant prévu comme une aide, il ne doit générer ni réunion, ni temps de travail, ni déplacements supplémentaires surtout lorsque ces derniers ne sont pas défrayés. Ce qui n’est pas le cas dans toutes les circonscriptions de l’Aveyron…

Réponse M.Boulet (IEN Sur Villefranche de Rouergue/Decazeville) : une expérimentation est menée avec un travail sur la parentalité, et un accompagnement sur les écoles classées politique de la ville. Réponse Mme Rolland (IEN St Affrique) : accompagnement occitan sur Blanchart Caussat et sur 2 ans une visite des classes de CP pour travailler sur la lecture. Le DASEN rajoute que sur Espalion l’accompagnement est mené auprès des chargés d’école, des directrices et directeurs avec une réunion de préparation et une réunion de bilan. A Rignac, il y a eu 3 rencontres préparatoires sur invitation. La plupart des collègues y participent et il n’y a aucune obligation de participation.

Le SNUipp-FSU12 : Ce n’est pas une question de contenu. L’accompagnement destiné à priori à aider les collègues ne doit générer aucun temps hors la classe supplémentaire ni aucun déplacement surtout quand ces derniers ne sont pas défrayés. Le caractère "non obligatoire" est très discutable dès lors que "l’invitation" est lancé par l’IEN, supérieur hiérarchique et évaluateur…

2-Bilan des demandes d’autorisation d’absences pour raison médicale

Sept/Oct : 51 - Nov/Dec : 67 - Janv/Mai : 52

Le SNUipp-FSU12 demande le nombre de ces autorisation acceptées sans traitement et avec perte d’AGS (Ancienneté Générale de Service).

Le DASEN n’a pas les chiffres avec ou sans traitement.

Le SNUipp-FSU12 souligne l’action menée par le SNUipp-FSU national au CHSCTM (Comité Hygiène Sécurité et Condition de Travail Ministériel) où le ministère a reconnu qu’il n’est pas possible d’appliquer la circulaire qui préconise la perte de traitement étant donné que les droits des personnels en terme de médecine de prévention ne sont pas respectés. Le SNUipp-FSU demande que soit en mise œuvre la bienveillance tant mise en avant par l’administration.

Le DASEN rappelle qu’il a laissé aux IEN le choix au regard de la réalité du terrain. Il lui est arrivé de revenir sur une décision d’IEN.

Pour le SNUipp-FSU, il y a doubles sanctions : salaire et AGS. Le mouvement vient de montrer à quel point la perte d’AGS peut pénaliser le collègue.

LE DASEN souligne qu’il y a peut être eu des abus dans les demandes des collègues.

Le SNUipp-FSU12 explique que cela n’est pas décelable et peut amener à sanctionner des collègues avec de graves problèmes de santé et à passer à côté de situations dramatiques. Les collègues n’ont pas à informer les IEN de leurs problèmes de santé. Si le nombre de demandes augmente c’est parce que le désert médical s’étend en Aveyron…

3-Organisation de la sortie dans les écoles de Rodez : cas des élèves de l’élémentaire non attendus à la sortie et refus du maire de les accepter à la garderie périscolaire

Le DASEN rappelle les textes et la responsabilité de l’enseignant-e jusqu’à la limite de l’enceinte de l’école.

Le SNUipp-FSU12 : Dans la plupart des écoles, les enseignants en élémentaire ne se limitent pas aux textes et agissent avec bon sens aux bénéfices des élèves : ils vérifient qu’un adulte est présent à la sortie pour reprendre l’élève ; si ce n’est pas le cas, l’élève est remis au service de garderie municipale. A Rodez, en interdisant l’accès à la garderie pour les élèves qui n’y sont pas inscrits, le maire les prive de cette possibilité. Souhaitons que jamais un accident ne survienne dans le cas d’un élève qui pourrait se retrouver seul sur la voie publique.

4-Demande d’un groupe de travail pour les PE éligibles à la hors-classe et prochainement retraitables

DASEN : Il y a un barème national dans lequel intervient l’avis du DASEN qui prend en compte l’appréciation de l’IEN, la proportion hommes/femmes et l’origine géographique (circonscription)… Le DASEN ne souhaite pas y associer les représentant-es des personnels.

Le SNUipp-FSU rappelle les accords PPCR et la mise en avant de l’accès à la hors classe pour toutes et tous. Cela correspond aux engagements du ministère. Les collègues prochainement à la retraite doivent pouvoir bénéficier de cet engagement.

Pour le DASEN, s’il existe un texte en ce sens, il le respectera.

5-Guide prévention des risques professionnels, (cas d’élèves à besoins particuliers ou à "comportement perturbateur") : répercussions dans le département ?

Mme Busnel Secrétaire Générale : ce guide a été reçu récemment, il va être présenté au CHSCT le 4 juin. Il comporte 2 aspects essentiels : réaction face à la difficulté et prévention. Le 1er aspect est déjà pris en compte (par ex : protocole avec banalisation d’une journée déjà déclenchée pour une école). Pour le 2e aspect : cela va être travaillé dans le département, une formation sera organisée.

Le SNUipp-FSU12 acte que la publication de ce guide est un premier pas dans la reconnaissance de la recrudescence du nombre d’élèves à "comportement compliqué". Ce phénomène en augmentation constante est une des sources de la dégradation des conditions de travail des collègues et de la souffrance au travail. Le SNUipp-FSU demande maintenant des actes et propose entre autre la baisse des effectifs comme solution à ce problème…

6-Organisation des animations pédagogiques pour l’année scolaire 2018/2019 Suite aux instructions Blanquer, l’année prochaine, les 18 heures seront entièrement dévolues aux seuls maths et français. Elles seront présentées en 2 fois 9h et seront d’après le DASEN "très cadrées". Plus de souplesse sera laissée pour la formation continue.

Le SNUipp-FSU a largement condamné ce qu’il interprète comme une mise au pas des enseignant-es et une atteinte à leur liberté pédagogique. C’est de plus un très mauvais signal envoyé quant à la pluridisciplinarité…

7-Point Ineats/Exeats -Temps partiels - Disponibilités

Demande INEAT : 24 (42 l’an dernier), pas de refus. Demande EXEAT : 12

100 demandes de temps partiels : baisse importante, peut être liée au retour à la semaine de 4 jours. 32 sur autorisation. Sur ces 32 demandes, 16 avis favorables (50% pour raisons médicales et sociales, 40% l’an dernier), 3 en attente d’avis du médecin de prévention.

21 demandes de disponibilité dont 15 accordées de droit et 6 sur autorisations qui ont reçu un avis défavorable.

le SNUipp-FSU alerte une nouvelle fois sur la situation de collègues qui souhaitent pouvoir souffler, se donner de nouvelles perspectives ou simplement mener de front vie professionnelle et vie personnelle. Or, qu’il s’agisse des demandes de temps partiel ou de disponibilité sur autorisation, ces collègues se heurtent à une fin de non-recevoir. La bienveillance tant vantée devrait être de rigueur dans les pratiques quotidiennes de l’Education Nationale pour ses personnels. Nous demandons à nouveau que l’accès aux temps partiels sur autorisation pour tout type de poste et toutes quotités et aux disponibilités soit effectif.

8-Point contractuels enseignants

12 actuellement en poste dans le département.

Le SNUipp-FSU condamne le recours aux contractuel-les et revendique des emplois statutaires et décents par l’utilisation de la liste complémentaire du CRPE. SemiHidden="true" LA LISTE DES RÉSULTATS ANONYMES :

Mouvement liste des résultats anonymés

 

29 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.