www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : TOUS les Personnels  / EVS, AVS... 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
28 août 2018

Evaluations CP et CE1 : entrée brutale dans la « culture de l’évaluation »

Les nouvelles évaluations CP et CE1 mises en place à la rentrée vont faire entrer la France dans la culture de l’évaluation. Alors que le Ministre prétend qu’il vise l’amélioration des résultats des élèves, l’analyse des protocoles et l’expérience des pays anglo-saxons montrent que les objectifs poursuivis ne sont pas tous avoués.

Des enseignant-es dépossédé-es de leur professionnalité

Dans le protocole pour le CP, on constate d’abord que les savoirs évalués ne correspondent ni à ce que les élèves ont appris à la maternelle, ni nécessairement aux apprentissages travaillés depuis le début de l’année de CP. Outre la conception de l’évaluation qui échappe à l’enseignant-e, l’analyse des résultats est renvoyée à un logiciel ministériel qui proposera un « profil » de l’élève et un « profil » de la classe qui sera aussi transmis à la hiérarchie. Ces résultats permettront le « pilotage » des circonscriptions ou le département et des préconisations issues du livre orange que le Ministre Blanquer a produit. Ce sont ainsi les « méthodes » qui pourront être encadrées et la liberté pédagogique mise à mal !

Des expériences venues d’ailleurs

Cette méthode de gouvernance a longtemps été l’apanage des pays anglo-saxons et de nombreuses études ont mis en évidence les dangers de telles pratiques. Le bachotage « teaching to the test » et la réduction des savoirs enseignés sont les conséquences les plus nettes : les disciplines concernées sont privilégiées au détriment des autres et les élèves sont soumis à un entrainement intensif. L’appauvrissement des enseignements renforce les inégalités sociales dans l’accès aux savoirs et à une culture partagée. Pire, les élèves les plus faibles sont souvent abandonnés du fait du fort investissement qu’ils exigent de la part de l’enseignant-e pour un gain aléatoire.

Les évaluations standardisées au service du pilotage du système éducatif par les données chiffrées, restent aveugles à l’étude des progrès de chaque élève, et pourraient être utilisées à des fins de contrôle des pratiques enseignantes, voire de mise en concurrence des écoles.

Sans compter sur la surcharge de travail que cela représente pour les enseignants : toutes les données seront à saisir en ligne avec plus de 100 items pour chaque élève, cela 2 fois dans l’année pour les enseignants de CP et une fois pour ceux de CE1.

Les outils de remédiation « clés en main » en cours de réalisation, marquent à nouveau le peu d’égard et de confiance que notre ministre accorde à notre expertise d’enseignant et l’envie de nier notre liberté pédagogique.

Le SNUipp-FSU invite les équipes pédagogiques à reprendre la main sur toute évaluation proposée.

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.