www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Droits et Libertés 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
7 novembre 2007

Base Elèves : Où en est-on ?

Suite aux interventions du SNUipp12 en CDEN et CAPD le 16 octobre rappelant notre exigence d’arrêt de la mise en place de Base Elèves, l’IA a adressé un nouveau courrier le 23/10 aux directrices et directeurs. Il y confirme ce que l’opposition des personnels, des parents et de leurs organisations a obtenu : l’abandon de toute référence à la nationalité. Comme quoi la lutte paie !

L’IA ajoute « de nouvelles dispositions prévoient l’achèvement du déploiement de la base élèves à la rentrée 2008. ».

Or le compte n’y est pas, Base Elèves continue à poser problème.

Le SNUipp appelle les écoles qui sont dans l’expérimentation, à ne pas transmettre la saisie des effectifs dans Base-élèves. Il demande l’arrêt de l’expérimentation de Base-élèves et un bilan.

Les DDEN restent opposés à ce fichier et l’ont dit le 16 octobre en CDEN.

La FCPE nationale, au lendemain de l’annonce du retrait des mentions sur la nationalité, continuait à dire sa méfiance et à réclamer des garde-fous contre l’accès aux données par d’autres que l’Education Nationale, et contre la conservation des données.

La Ligue des Droits de l’Homme « continue de s’opposer à un fichier qui concerne tous les jeunes enfants et qui se met en place en l’absence quasi totale d’informations claires et fiables sur sa finalité, son fonctionnement, ses possibilités de croisement avec d’autres fichiers. Aujourd’hui, beaucoup de parents d’élèves ignorent même l’existence de ce fichier. »

Pour le SNUipp12, il est nécessaire de renforcer l’action contre Base Elèves.

Trois remarques préalables :

1. les pressions se multiplient (des directeurs, mais aussi des adjoints – ?!–, ou encore des parents d’élèves – ?!–, enseignants du 2nd degré – ?!– se sont vus reprocher leur positionnement), mais ces pressions restent « orales » et si elles montrent l’importance de la question pour notre administration, elles signalent aussi que nous ne sommes pas encore dans l’ordre de mission, dans l’obligation faite au fonctionnaire. Nous sommes toujours dans l’expérimentation.

2. l’IA met un coup d’accélérateur à la formation mais participer à une session de formation (sur convocation) n’est pas accepter de mettre en place Be1D. En CAPD, le 16/10 l’administration indiquait, répondant à une question du SNUipp, que si 118 « écoles » seraient actuellement formées, 93 l’utiliseraient. 25 écoles formées ne sont donc pas dans Be1D, et certaines bien sûr par refus citoyen. Et 186 restent à former.

3. dans son courrier du 23/10, l’IA parle de « l’achèvement du déploiement », pas d’obligation… Peut-on penser qu’il s’agisse d’un oubli ?

Par mèl, le SNUipp vous a adressé le 22/10 deux motions, une pour le Conseil d’Ecole, l’autre pour les parents d’élèves qui restent d’actualité, vous les trouverez à l’adresse : http://12.snuipp.fr/spip.php ?article379.

Il s’agit d’élargir au maximum la réaction citoyenne, et de ne pas laisser les directrices et directeurs seuls.

Le SNUipp12 va réitérer ses démarches en direction des organisations départementales pour réaliser des initiatives dans l’unité la plus large possible.

 

Répondre à cet article

 

8 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.