www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Transformer l’Ecole 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
11 novembre 2007

Investir dans le service public d’éducation, il n’y a rien de plus utile

Comment transformer l’école sans lui en donner les moyens ?

Les 11 200 emplois supprimés dans l’Éducation nationale (et peut-être plus dans les années à venir !), s’ajoutant aux milliers des années précédentes, annoncent encore plus de précarité, de difficultés, pour tous, personnels, familles, élèves. C’est inacceptable. L’école, les enfants et les jeunes méritent mieux.

Aujourd’hui, le gouvernement fait des économies dont nous faisons tous les frais. Dans le 1er degré, Il n’est pas acceptable qu’en situation de baisse démographique, les emplois baissent plus que proportionnellement et qu’en situation de croissance démographique, les emplois créés soient largement insuffisants. L’analyse des tissus scolaires ne se fonde pas sur les besoins mais sur des considérations de restriction budgétaire.

L’avenir des enfants d’aujourd’hui, leur formation de citoyen et leur insertion professionnelle se jouent dès la maternelle. Il nécessite des classes moins chargées, la mise en oeuvre de pédagogies et d’organisations garantissant l’accès de tous aux savoirs, à la culture,des moyens permettant un accompagnement éducatif égal sur le territoire, une meilleure cohésion de la communauté éducative, des enseignants formés, des personnels pour permettre la réussite de tous les élèves.

Les suppressions massives de postes annoncées par le gouverne-ment (11 200 non-renouvellements des départs à la retraite), c’est encore moins de classes, moins d’aide aux élèves en difficulté ; c’est aller vers une offre éducative minimale et minimaliste.

Les dégradations s’ accentuent, avec des conséquences pour tous les élèves

- Classes de plus en plus chargées,
- Baisse importante de la scolarisation des 2/3 ans en maternelle
- Remplacements de moins en moins assurés.
- Réduction des options dans les collèges

Dans les écoles maternelles et élémentaires :

En cinq ans, 4 101 enseignants de plus pour 184 901 élèves supplémentaires,

soit en moyenne seulement 1 création pour 45 élèves !

En cinq ans, chute à 23 % seulement du taux de scolarisation des deux/trois ans.

Malgré la réaffirmation des politiques éducatives telles que l’ " Égalité des chances " ou " ambition réussite", ces grands mots, tout comme les polémiques stériles sur les méthodes d’enseignement, ne peuvent tenir lieu de politique de transformation démocratique de l’École. Au contraire, supprimer des milliers de postes, réduire l’offre d’enseignement pour tous, libéraliser la carte scolaire pour laisser se développer des ghettos scolaires, jouer la concurrence entre établissements, annoncer un collège éclaté, favoriser l’école privée, affaiblit le service public et pèse sur l’ambition de la réussite de tous les élèves.

 

Répondre à cet article

 

26 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.