www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actu, Infos et Journaux  / SNUipp-Infos 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
10 mars 2008

SNUInfos 10.03.08 : Rassemblement Dép / Stages /Programmes / AVS – Pétition

SNUipp-Infos du 10.03.2008 

Carte Scolaire Rassemblement Départemental

Stages de Remise à niveau
Consultation sur les programmes

AVS – Pétition unitaire SNUipp/FSU, SNES/FSU, SGEN-CFDT, FNASEPH, UNAISSE

   

SNUipp-FSU Aveyron
Téléphone :
05.65.43.40.11 Courriel : snu12@snuipp.fr le site : SNU12
Adhérer au SNU : Bulletin d’Adhésion


Pensez au CLIC-REMPLACEMENT : faites valoir les besoins !

Carte Scolaire : Le groupe de travail est prévu le mercredi 19 mars au matin et dès le vendredi 21 se tiendra le CTPD.
Les données ont pu évoluer depuis l’enquête de décembre. Tenez informés le SNUipp.

 


 

Carte Scolaire et Rentrée 2008 : maintenons la mobilisation -  Rassemblement départemental
Mercredi 12 mars à 16h30, devant la préfecture à Rodez

 


Stages de remise à niveau : le SNUipp12 appelle les collègues à ne pas participer

 

Le Ministre de l’Education Nationale a décidé la mise en place de stages de remise à niveau pendant les vacances scolaires pour les élèves de CM1 et CM2 qui présentent des lacunes importantes en français et en mathématiques.
Ce dispositif, qui prendra effet dès les vacances de printemps 2008, n’a fait l’objet d’aucune discussion et d’aucune information en direction des enseignants, des municipalités et des parents…alors que le Ministre s’y était engagé.

Le SNUipp s’interroge fortement sur l’efficacité de ces « devoirs de vacances » qui concerneront des élèves déjà sollicités dans le cadre des 2 heures libérées par la suppression des cours du samedi matin. Ce n’est pas allant vers moins d’école pour tous et des dispositifs spéciaux hors du temps de l’ école pour les plus fragiles que l’on résoudra l’échec scolaire.
Le SNUipp considère que la nécessité de faire réussir tous les élèves à l’école passe par de toutes autres mesures : plus de maîtres que de classes, des réseaux d’aide complets et en nombre suffisant, le développement du travail en équipe,  la baisse des effectifs par classe (en France la moyenne d’élèves par classe est plus importante que dans la plupart des pays européens).
Alors que, les enseignants dénoncent inlassablement leur surcharge de travail, le Ministre à travers ce dispositif va accroître le travail des directeurs d’école, des maîtres de CM1 et CM2 sans compensation financière .

Face à la logique du travailler plus pour gagner plus, le SNUipp demande des mesures de revalorisation salariale qui concernent tous les enseignants. Le plus scandaleux dans l’affaire est qu’on nous dit que les caisses de l’Etat sont vides, qu’on n’augmente les fonctionnaires en 2008 que de 0,8% (en fait 0,5% seulement sur l’année) alors que l’inflation s’élève à 2,7%, que les prix de l’énergie (gaz, électricité, essence) tout comme les loyers flambent, que la hausse des prix des denrées alimentaires est confirmée par Bercy (de 11 à 18%). Pendant ce temps, X. Darcos trouve le moyen de financer 991440 heures supplémentaires !


Accepter ce dispositif, ce serait :

    * admettre que nous acceptons d’être mal payés (puisque l’on accepte le principe des HSE pour compenser) alors qu’il nous faut continuer à nous battre pour le pouvoir d’achat de tous
    * admettre l’idée largement répandue que les enseignants ont trop de vacances (puisqu’ils acceptent de travailler pendant)
    * admettre que par un coup de baguette magique avec 45 heures de stage (3 X 15) on va résoudre des problèmes qui perdurent depuis de longues années et auxquels se sont déjà attaqués les enseignants successifs des enfants concernés et le RASED.
* admettre à terme la disparition des RASED.
* admettre que les suppressions de postes puissent être compenser par des heures supplémentaires.
* admettre que désormais on pourra travailler sur ordre du ministère pendant les vacances par exemple en formation continue.
* admettre que le volontariat pourrait se transformer en obligation.


Le SNUipp-FSU  appelle donc tous les collègues à ne pas entrer dans ce dispositif .
Il appelle les collègues de CM1 et CM2 à ne pas remplir le bilan de compétences.
Il appelle les directeurs à renvoyer les parents vers l'IEN pour toutes demandes de renseignements et à ne pas signer la lettre aux parents.
Ne pas ajouter d'avenant au projet d'école qui engagerait la responsabilité du directeur. Ce n'est pas lui l'organisateur.

 

Le SNUipp12 a écrit à l’IA : « Alors que tous les élèves auront moins d’école l’an prochain, que l’Etat n’accorde que 0,6% d’augmentation en année pleine pour ses fonctionnaires quand on prévoit une inflation à 2,7%, M. le Ministre de l’Education entend nous faire croire qu’il apporte une réponse valable à ces questions toutes deux déjà anciennes et toutes deux un peu plus prégnantes chaque année en mettant en place des stages de remise à niveau. » lire la suite sur http://12.snuipp.fr/spip.php?article443

 


Programmes - Consultation des enseignants : assurer la transparence.

Le SNUipp12 écrit à l’IA (http://12.snuipp.fr/spip.php?article444) afin de lui demander de préciser des modalités départementales qui assureront les meilleures conditions de transparence et de participation des collègues. Le Ministre a donné des instructions pour qu’elle se déroule sur une demi-journée banalisée, qu’elle s’effectue école par école ou petit groupes d’écoles, un questionnaire doit être fourni.

Par ailleurs, nous demandons :

-       de veiller à ce que les collègues ne soient pas limités par les items du questionnaire (et qu’ainsi puissent être abordées d’autres questions : telles celles des volumes horaires, des progressions, de la liberté pédagogique, …)

-       de publier les synthèses de circonscription.

Le SNUipp12 appelle les écoles à nous retourner un double de leur compte-rendu de consultation.

 


EVS :

Nouvelle circulaire Ministérielle :  La politique des contrats aidés se met en place dans le cadre d'une programmation des recrutements de 30 000 EVS (loi de finance 2008) dans l'Education Nationale contre 50 000 l'année précédente (loi de finance 2007) cf. http://12.snuipp.fr/spip.php?article439

 

Le SNUipp proteste auprès du Recteur :

Un appel à recrutements pour des postes d’adjoints administratifs de 2ème catégorie publié au journal officiel n°44 du 21 février 2008. Notre académie étant alors à l’orée des vacances d’hiver, cette information a été diffusée de manière très différenciée selon les départements, particulièrement en direction des écoles, où travaillent les personnels EVS dont le statut très précaire et l'avenir professionnel plus qu'incertain, faisait un public particulièrement intéressé par ce type d’offre. Alors que certaines inspections académiques envoyaient l’information aux écoles pendant les vacances, d’autres ne l’ont pas du tout relayée, d’autres enfin ont diffusé par mail le mercredi 5 mars une note concernant la possibilité de demander par lettre recommandée un dossier de candidature avant le soir même minuit ! Et ce, alors que l’inscription informatique était close la veille. Le SNUipp proteste auprès du Recteur voir courrier : http://12.snuipp.fr/spip.php?article440

 

Pétition Unitaire AVS : Les Organisations SNUipp/FSU, SNES/FSU, SGEN-CFDT, FNASEPH, UNAISSE lancent une pétition

Pour sortir de la situation actuelle, insatisfaisante pour toutes les personnes concernées (élèves, parents, enseignants, EVS et AVS...), pour assurer un accompagnement de qualité des élèves en situation de handicap, nous estimons qu'il est urgent, aujourd'hui, de :

-  pérenniser cette mission d'accompagnement et les personnes qui l'exercent depuis plusieurs années désireuses
de poursuivre dans cette voie , ce qui implique une formation de qualité préalable à l'entrée en fonction ;

- concrétiser cette fonction en un véritable métier de l'accompagnement scolaire.

- mettre fin à la situation de précarité des personnels assurant cette mission ce qui suppose d'engager rapidement des discussions sur leur devenir (professionnalisation, VAE, etc.)

Dans l'immédiat, nous demandons :

- de prendre des mesures concrètes pour que les personnels en fin de contrat puissent bénéficier d'une indemnisation chômage ;

- de recruter les personnels nécessaires à la mise en œuvre des projets personnalisés de scolarisation (PPS) décidés par les CDAPH (Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées).


Pandémie : à quand la distribution de casques lourds dans les écoles ?

 

Après le courrier de l’IA du 4 mars sur le dispositif « pandémie grippale », le SNU12 est en mesure d’annoncer que la « ligne bleue des Vosges » et le fin fond du ridicule ne sont pas encore en vue.

 

Alors que toutes les écoles n’ont pas encore l’ADSL, l’administration prévoit de relancer Radio-Londres et sa célèbre émission « Les Branchés parlent aux Branchés ».

 

On espère l’exhumation prochaine de Pierre Dac et peut-être du grand Charles, ce qui est quand même moins drôle.

 

Ici, le SNU12, à vous les studios !

 


Sauvegardons la laïcité de la République  Signez, faites signer l’appel laïque : http://www.appel-laique.org/

 

LA PETITION NATIONALE : NOS ENFANTS SONT FICHES, NE NOUS EN FICHONS PAS

à l’appel des organisations FSU, CEMEA, CGT, Confédération syndicale des familles (CSF), FERC-CGT, Ligue de l’enseignement, Ligue des droits de l’Homme, SNES, SNUipp, Sud Education, Sundep-Solidaires, Union Syndicale Solidaires, UNSEN CGT peut être signée en ligne à l’adresse : http://www.nosenfantssontfiches.org/phpPetitions/index.php

Signez, faites signer cette pétition par les collègues, les parents, les élus.

 

Répondre à cet article

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.