www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actu, Infos et Journaux  / SNUipp-Infos 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
18 mars 2008

SNUInfos 18.03.2008 : Quelques nouvelles de la CAPD

CAPD du 17 mars 2008

Quelques nouvelles succinctes, avant un compte-rendu plus complet :

  Consultation Programmes – vers du n’importe quoi ? L’IA envisageait de coupler « Journée de Solidarité » et ½ journée de consultation. Les représentants des personnels ont dit leur opposition à cette idée pour des raisons différentes. Pour le SNUipp, l’administration ne peut répondre à 2 questions en même temps : concernant la mal-nommée « Journée de Solidarité », il est hors de question d’accepter qu’on puisse travailler sans être payé ; pour la consultation nous avons réclamé la ½ journée banalisée promise par le ministre. Nous avons par ailleurs dénoncé les conditions faites aux collègues pour cette consultation, où trouver le temps de lire les programmes ? 3h. ne suffiront pas pour répondre au questionnaire. C’est une parodie de consultation. L’IA a demandé à réfléchir et nous donnera sa décision aujourd’hui mardi 18/03/08, en fonction de sa décision le SNUipp prendra ses responsabilités et vous tiendra informés.

  Stages de remise à niveau – le fiasco : Le 17 mars était la date butoir pour la remontée des candidatures aux heures supplémentaires. L’IA a concédé que 10 collègues (sur 1100 : moins de 1%) s’étaient signalés. Par contre des familles se seraient signalées et le nombre d’élèves susceptibles d’avoir besoin d’une « remise à niveau » (à l’issue de la consultation de quelques circonscriptions) serait assez conséquent (mais ce n’est pas une surprise). Aux questions du SNUipp, il n’a fait que des réponses insatisfaisantes.

1. Egalité d’accès pour les élèves ? Il n’y aura pas assez de stages mais l’IA a renvoyé la responsabilité au nombre trop restreint de volontaires. Voilà le danger de tension entre école et parents, mais aussi de division entre collègues qui pointe son nez.

2. L’organisation des déplacements s’il y a regroupement ? Elle incombe aux familles. Frais pour les collègues se déplaçant ? Ce n’est pas un problème.

3. Le surcroît de travail pour les collègues dir. et/ou les maîtres de CM ? L’IA minimise.

4. Les questions de responsabilité : c’est le maire qui est responsable.

5. A une hypothèse du SNUipp supputant sur le mode ironique que l’organisation serait facilitée si le volontariat était abandonné et les stages inclus dans nos tâches, l’IA a repris la balle au bond, démontrant qu’à l’évidence ce serait la meilleure solution pour garantir un peu de stabilité à ces stages. Après les animations facultatives mais fortement conseillées, les conférences obligatoires, l’éparpillement de nos emplois du temps peut encore progresser : sur les vacances !

6. Plus inquiétant encore a été le discours de l’IA, calqué sur celui du Ministre, qui a clairement conclu à l’échec de la pédagogie qui cherche à donner du sens et travaille sur la motivation… S’il n’a pas donné les stages comme solution à tout, il considère qu’il faut essayer… Nous avons dit ailleurs ce que nous en pensons.

Le SNUipp a rappelé à l’IA que nous appelons les collègues à ne pas s’inscrire dans ce dispositif illusoire et démagogique face aux deux questions qu’il prétend solutionner : l’échec scolaire et la perte de pouvoir d’achat. Voir plus bas.

  Pandémie grippale : L’IA a expliqué qu’il s’agissait d’un document qui n’est pas issu de ses services, il a demandé à ses IEN de communiquer une sorte de réponse type limitée au pédagogique… Et si on jouait à la guerre bactériologique ? L’IA n’a pas entendu parlé de la livraison de combinaisons dans les écoles.

  Organisation de la semaine scolaire : Un projet de décret est en cours d’écriture, nous aurons un groupe de travail lorsqu’il sera paru. Nous sommes désormais sur le calendrier national.

  Inscription sur la liste d’aptitude aux fonctions de directeur d’école à 2 cl. et plus : 46 candidats, 41 inscrits. Sur les 5 refus, le SNUipp a longuement discuté les attendus des décisions de la commission. Avis favorables des uns, défavorables des autres, les commissions, ici ou ailleurs ne sont vraiment pas une garantie pour les candidatures des collègues qui de « manque de maturité » à « trop sûr de lui » sont rejetées sans que nous puissions être convaincus de l’efficacité et surtout de la justesse du dispositif. Une constante cependant : la nécessité de se préparer à l’entretien.

  Stages CAPA-SH : L’IA a livré ses hypothèses, encore incertaines. 2 départs option F, 4 départs option D. 1 F et 3 D seraient en formation par le CNED, payé par l’IA, avec une journée de décharge par semaine. L’IA a retenu ce montage compte tenu des besoins (mais il y en a aussi en G, etc.) mais bien évidemment compte tenu de son budget. Le SNUipp a dénoncé la dérive déjà ancienne vers une politique de formation ASH entièrement pilotée par le budget disponible faisant reposer l’entièreté des difficultés de formation sur les collègues. Une journée par semaine pour se former ? Il faudra beaucoup de motivation pour tenir le choc. Aucun départ en G ou en E malgré les besoins. L’IA a suggéré que des candidats libres pourraient par ailleurs s’inscrire au CNED… S’agit-il de comprendre qu’avec un peu de chance, ça permettrait à l’administration d’économiser des départs en stage pour l’an prochain ?

  Calendrier opérations administratives : Entre 4 et 10 avril, envoi circ., mémento et liste des postes. 14/04 ouverture du serveur. 30/04 clôture serveur. 21.05 entretien commissions mouvement. 3/06/08 CAPD mouvement / Ineat-Exeat / congés formation. 7/07/08 CAPD 2nd mouvement/ Liste aptitude PE / Avancement Hors Cl. PE.


Le SNUipp appelle les collègues à ne pas participer aux stages de rattrapage

Pourquoi ?

La difficulté ne sera pas résolue par les seules heures de soutien. C’est une imposture de le faire croire aux familles et à l’opinion publique. C’est une méconnaissance flagrante de la difficulté scolaire. Difficulté qui n’est rarement le fait que du seul élève mais qui prend sa cause dans le système en général.

Ce n’est pas un système équitable : l’Education Nationale doit offrir à tous les enfants la possibilité de résoudre ses problèmes sur le temps de classe.

Les enfants et les enseignants ont besoin de vacances ! Ce n’est pas un luxe, c’est un repos nécessaire pour tous et le gouvernement serait bien inspiré de conserver le rythme 7 semaines de travail, 2 de congés. Faut-il rappeler que les enseignants ne sont pas payés durant 2 mois et que le salaire porte sur 10 mois répartis sur 12 ? Nos vacances de printemps « semaine de 4 jours » ne doivent pas être amputés pour les élèves : il ne s’agit pas d’un centre aéré mais de travail soutenu en petits groupes : laissons-les rêver !

• Le fait d’entrer dans un système d’heures supplémentaires annulera toutes discussions sur le salaire. Le SNUipp demande des mesures de revalorisation salariale qui concernent tous les enseignants.

• Quel temps de préparation rémunéré est pris en compte pour faire le projet, préparer ses interventions, réaliser le bilan ? Quel temps de concertation est prévu entre l’enseignant de la classe et celui qui va assurer les heures sup. ? L’IA a répondu : ce n’est pas un problème pour lui.

• Comment les collectivités ont-elles été associées ? Les locaux seront-ils chauffés , les transports ? la cantine ? l’entretien des locaux ?

• Quels sont les responsabilités engagées ?

Comment résister face à la pression des parents ou de l’administration, que faire ?

Concernant les directeurs : Envoyer un courrier avec lettre recommandée à l’administration (et copie aux municipalités) en déclinant toutes responsabilités en cas d’accident sur le temps hors classe. Un directeur non présent ne peut être responsable ni de son école, ni des élèves sur le temps des vacances. Il vaut mieux qu’il l’écrive clairement à sa hiérarchie avec copie à la municipalité.

Comment remplir la feuille de signalement à transmettre au maître en heures sup ? Les enseignants inscriront le nom des élèves en difficulté . A côté, indiquer :

Ces élèves ont besoin :

o d’effectifs réduits dans la classe

o d’un RASED complet

o d’un maître en plus

o d’enseignants formés

o d’enseignants reposés

et signer de l’équipe des maîtres.

Et pour votre culture personnelle

Le plus scandaleux dans l’affaire est qu’on nous dit que les caisses de l’Etat sont vides, qu’on n’augmente les fonctionnaires en 2008 que de 0,8% (en fait 0,5% seulement sur l’année) alors que l’inflation s’élève à 2,7%, que les prix de l’énergie (gaz, électricité, essence) tout comme les loyers flambent, que la hausse des prix des denrées alimentaires est confirmée par Bercy (de 11 à 18%). Pendant ce temps, X. Darcos trouve le moyen de financer 991440 heures supplémentaires, c’est-à-dire l’équivalent horaire de 1059,23 postes ou pour une enveloppe de 23 millions d’euros débloqués, l’équivalent de plus de 700 enseignants des écoles !

Nous laissons à chacun le soin d’imaginer où ces postes seraient le plus utiles : en tous cas, pas pendant les vacances !

Le SNUipp-FSU de l’Aveyron appelle donc tous les collègues à ne pas entrer dans ce dispositif qui n’a rien à voir avec le dispositif « collège ouvert » qui existe déjà depuis de nombreuses années, réellement concerté celui-là, et qui s’attaque réellement au problème de la difficulté scolaire et sociale.

Pour le SNUipp, la nécessité de faire réussir tous les élèves à l’école passe par de toutes autres mesures : abaissement des effectifs, développement du travail en équipe, plus de maîtres que de classes, mise en place d’une formation continue de qualité, renforcement des réseaux d’aides spécialisées, prévention en maternelle… qui nécessitent d’autres choix, notamment budgétaires.

De plus, depuis de nombreuses années, nous demandons à ce que les effectifs dans les classes soient limités. Cette demande n’a jamais été prise en compte et pourtant les stages se feraient par petits groupes…

C’est aussi rendre l’école responsable des problèmes de société, et faire que la difficulté ne soit qu’une affaire individuelle . Quelle prise en compte de la question sociale et du système en général ?

Ne cédons pas à l’affichage et la démagogie !


Enquête sur les Conditions de Travail des Enseignants L’AFSAT (Association française de santé au travail) a lancé une enquête sur les conditions de travail des enseignants. L’enquête (anonyme) est en ligne sur le site www.afsat.fr. N’hésitons pas à aller témoigner, plusieurs questions ouvertes permettent de mettre en avant le concret de nos conditions de travail.


Signez, faites signer la Pétition Unitaire AVS : Les Organisations SNUipp/FSU, SNES/FSU, SGEN-CFDT, FNASEPH, UNAISSE lancent une pétition : http://12.snuipp.fr/IMG/pdf/lettre_petition_avs_0.pdf


Sauvegardons la laïcité de la République Signez, faites signer l’appel laïque : http://www.appel-laique.org/


LA PETITION NATIONALE : NOS ENFANTS SONT FICHES, NE NOUS EN FICHONS PAS à l’appel des organisations FSU, CEMEA, CGT, Confédération syndicale des familles (CSF), FERC-CGT, Ligue de l’enseignement, Ligue des droits de l’Homme, SNES, SNUipp, Sud Education, Sundep-Solidaires, Union Syndicale Solidaires, UNSEN CGT peut être signée en ligne à l’adresse : http://www.nosenfantssontfiches.org/phpPetitions/index.php Signez, faites signer cette pétition par les collègues, les parents, les élus.

 

Répondre à cet article

 

43 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.