www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actu, Infos et Journaux  / Déclarations et Communiqués de Presse 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
24 mars 2008

CTPD 21 mars 2008 - Déclaration des représentants FSU

Ce CTPD se situe dans un contexte budgétaire particulièrement étriqué pour les écoles : 700 postes pour 50000 élèves de plus, et encore aucune création de poste en Aveyron pour 201 élèves supplémentaires.

Mais ce ne sont pas seulement les moyens alloués qui nous inquiète.

Désormais l’école primaire est fortement remise en cause : elle serait responsable de tous les maux.

Du coup de profonds changements sont décidés souvent sans réelle concertation :

- Ainsi la suppression du samedi matin qui s’est faite de manière unilatérale, sans même mesurer les conséquences de cette réduction du temps d’enseignement sur la réussite des élèves.

- Sur la prise en compte des élèves en difficulté : alors que l’on réduit les moyens, le traitement de la difficulté scolaire est extériorisé, sans prise en compte du rôle indispensable des réseaux d’aides. L’utilisation des 2 heures libérées ne prend pas en compte la réalité de la charge de travail des enseignants. Pourquoi des heures de soutien, des stages de remise à niveau quand dans le temps ordinaire, sur les 6 heures journalières, on ne se donne pas les moyens de lutter contre l’échec scolaire ?

- Sur les nouveaux programmes : la concertation sur ce projet déjà très contesté se fait dans la précipitation et l’improvisation la plus complète. Ici, ordre et contre ordre ailleurs demi-journée banalisée comme annoncé initialement, ailleurs encore consultation fin avril, ou même début juillet… Une constante cependant, ces programmes, nés d’on ne sait qui, on ne sait où, on ne nous donne pas le temps de les lire, les analyser, les comprendre. Ces programmes, nés sans les enseignants, ne sont présentés aux enseignants que dans une inadmissible parodie de consultation. Comment peut-on remédier aux défauts de l’école sans les enseignants ?

Le SNUipp12 appelle les enseignants de l’Aveyron à se saisir de cette consultation pour exprimer leur désaccord sur la méthode et sur le fond de ces nouveaux programmes.

Les personnels ont le sentiment d’assister à un discours populiste sur l’école, ayant pour objectif de réduire les missions du service public d’éducation et les moyens dont il doit disposer pour relever les défis de la réussite de tous nos élèves. L’exaspération devant les conditions qui nous sont faites grandit.

Un ministre ou même un président ne peuvent faire l’école sans nous, ou contre nous.

 

Répondre à cet article

 

44 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.