www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actu, Infos et Journaux  / SNUipp-Infos 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
31 mars 2008

SNUInfos 31.03.2008 - Retraites, CDEN, Base Elèves, Solidarité avec le collège Kervallon et le Lycée Monteil

Projet de Programmes :

Signez, faites signer la Pétition des 21* organisations « Copie à Revoir ! » cf. sur le site http://12.snuipp.fr

Envoyez nous le double des motions et des questionnaires.


CDEN du 31 mars

Le SNUipp reviendra sur l’ensemble des mesures prises et fera la déclaration suivante :

Lorsque, le 27 mars 2008 dans les colonnes de la Dépêche du Midi, M. le Recteur a déclaré : « on ne peut pas prétendre défendre le service public d’éducation et dans le même temps en organiser le sabotage », il a très justement résumé la situation.

Comment peut-on en effet se désoler des performances des élèves aux évaluations internationales, annoncer qu’on va s’attaquer de front à l’échec scolaire et voter, l’un après l’autre depuis des années, des budgets qui étranglent peu à peu le service public ?

Dans un contexte budgétaire particulièrement étriqué pour les écoles : 700 postes pour 50 000 élèves de plus, et encore aucune création de poste en Aveyron pour 201 élèves supplémentaires, quand le second degré paiera le prix fort des 11 200 suppressions programmées, alors que sont prévues 80 000 suppressions dans les prochaines années, il faut bien parler de sabotage.

Sabotage mais aussi mépris des personnels, quand on annonce comme la panacée des mesures qui consistent à répondre aux revendications salariales de tous par des heures supplémentaires pour quelques-uns, après la classe ou même pendant les congés.

Mépris des personnels encore quand on ne les place pas en position de donner réellement et sereinement leur avis sur des projets de programmes nés d’on ne sait qui, on ne sait où.

Mépris des personnels ou pire quand on reçoit, dans les écoles des spécimens de manuels dits « conformes aux programmes de 2008 » alors même que la concertation n’a pas encore eu lieu !

Mépris des personnels ou pire, quand on lance, toujours sans concertation, des stages de remise à niveau qui représentent près d’un million d’heures, c’est-à-dire l’équivalent horaire de plus d’un millier de postes. Un million d’heures pour une enveloppe de 23 millions d’euros, c’est-à-dire 700 postes dont je vous laisse imaginer comment ils auraient pu être utilisés.

Sabotage, mépris, pire encore quand on fait miroiter aux parents d’élèves de fausses solutions.

Depuis des années, par choix idéologique, les gouvernements refusent de prévoir les moyens nécessaires pour lutter contre l’échec scolaire. Depuis des années, les missions de l’éducation nationale sont empêchées. Que ce soit de manière sourde, peu visible, avec des remboursements de plus en plus congrus et tardifs des frais de déplacement des enseignants spécialisés par exemple, ou une formation continue en déshérence, ou bien de façon plus en plus évidente, des taux d’encadrement toujours plus défavorables, des remplacements toujours plus difficiles, une attaque frontale contre la scolarisation dès 2 ans, le service rendu, malgré l’engagement toujours plus grand des personnels, n’est plus à la hauteur des enjeux.

Cette année, un palier est franchi.

La réorganisation de la semaine scolaire, décidée unilatéralement, aboutira à moins d’école pour tous les élèves. Alors que l’on réduit encore les moyens, le traitement de la difficulté scolaire est extériorisé, sans prise en compte du rôle indispensable des réseaux d’aides. Pourquoi des heures de soutien, des stages de remise à niveau quand dans le temps ordinaire, pendant les 6 heures de cours ordinaires, on ne se donne pas les moyens de lutter contre l’échec scolaire ?

Les nouveaux programmes, rejetés par 21 organisations du monde de l’éducation et de nombreuses personnalités dont personne ne peut contester la compétence, sont de la même eau. Par un faux recentrage sur de soi-disant fondamentaux, par un recours systématique à une vision mécaniste des apprentissages, ce projet « marque un appauvrissement sans précédent des apprentissages et des objectifs, à commencer par la lecture et l’écriture. » Ces programmes sont un « renoncement sur l’essentiel » et une machine à créer et approfondir les inégalités.

Aussi nous demandons solennellement que soit suspendu ce projet de programmes.

Quand l’affichage ne correspond pas à la politique menée, cela s’appelle de la démagogie, voire de la tromperie. Ce sont les enfants, nos enfants, qui en seront les dupes et les victimes.

Nous l’avons dit lors du CTPD du 21 mars, les personnels ont le sentiment d’assister à un discours populiste sur l’école, ayant pour objectif de réduire les missions du service public d’éducation et les moyens dont il doit disposer pour relever les défis de la réussite de tous nos élèves. L’exaspération devant les conditions qui nous sont faites grandit.

Quand M. le Recteur le 27 mars 2008, cherche sciemment à renverser les responsabilités, il ne déroge pas au discours populiste ambiant. Quand il qualifie les organisations syndicales de « rétrogrades », il franchit un pas de plus dans le mépris de tous les personnels.

Un recteur, un ministre ou même un président ne peuvent faire l’école sans ou contre les enseignants.


POUR DES RETRAITES SOLIDAIRES, avec la CGT, la FSU12 a rencontré les actifs et retraités à Decazeville, Millau et Rodez samedi 29 mars.

La FSU exige pour tous, 75% du dernier traitement à 60 ans avec 37,5 annuités.

C’est une question de justice !

C’est le moment de se mobiliser, sans attendre, tous ensemble.

Cf. Déclaration FSU12 du 29 mars.


Solidarité avec les collègues et les parents d’élèves de Kervallon et Monteil

Le SNUipp12 appelle les collègues à participer au Rassemblement prévu devant la Préfecture Mercredi 2 avril à 17h15 pour :
  Protester contre les conditions de la prochaine rentrée (aucune création dans les écoles et plus de 200 élèves supplémentaires attendus, dans le 2nd degré suppression de 21 postes d’enseignants, 2 postes de CPE, et d’autres personnels)
  Manifester notre solidarité avec les personnels et parents d’élèves du Collège Kervallon de Marcillac et du lycée Monteil de Rodez en lutte.


Bases Elèves

Actions du 2 avril : A l’appel des organisations SNUipp12, Sud-Education12, Solidaires, LDH. Rodez : distribution de tracts pl. de la Préfecture St Affrique : Rassemblement à 10h30, devant la Mairie (cf. tract joint)


Enquête sur les Conditions de Travail des Enseignants

L’AFSAT (Association française de santé au travail) a lancé une enquête sur les conditions de travail des enseignants. L’enquête (anonyme) est en ligne sur le site www.afsat.fr. N’hésitons pas à aller témoigner, plusieurs questions ouvertes permettent de mettre en avant le concret de nos conditions de travail.


Signez, faites signer la Pétition Unitaire AVS : Les Organisations SNUipp/FSU, SNES/FSU, SGEN-CFDT, FNASEPH, UNAISSE lancent une pétition : http://12.snuipp.fr/IMG/pdf/lettre_petition_avs_0.pdf


Sauvegardons la laïcité de la République Signez, faites signer l’appel laïque : http://www.appel-laique.org/ 142 639 signatures à la date du 26/03/08, il en faut encore !


LA PETITION NATIONALE : NOS ENFANTS SONT FICHES, NE NOUS EN FICHONS PAS à l’appel des organisations FSU, CEMEA, CGT, Confédération syndicale des familles (CSF), FERC-CGT, Ligue de l’enseignement, Ligue des droits de l’Homme, SNES, SNUipp, Sud Education, Sundep-Solidaires, Union Syndicale Solidaires, UNSEN CGT peut être signée en ligne à l’adresse : http://www.nosenfantssontfiches.org/phpPetitions/index.php Signez, faites signer cette pétition par les collègues, les parents, les élus.

 

Répondre à cet article

 

57 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.