www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actu, Infos et Journaux  / Déclarations et Communiqués de Presse 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
13 avril 2008

« Comptes » de fées

On connaît le goût de nos politiques et technocrates pour un usage très particulier du vocabulaire : rationalisation pour coupes sombres budgétaires, réformes pour régressions sociales, plan social pour licenciements de masse, etc. Le pire est avancé masqué sous le positif.

Voici que Ministre de l’Education, recteurs et inspecteurs d’académie tentent plus difficile encore. Après le vocabulaire qui ment, voici les mathématiques qui faussent. Pour la rentrée prochaine, un pas est franchi ; l’IA annonce qu’on consacrera plus de moyens aux élèves en difficulté.

PLUS ? Car 27 - 3 = 24 ; en commençant par réduire la semaine scolaire à 24h, ce qui consiste à offrir MOINS d’école pour tous.

PLUS ? En imposant à toute la communauté éducative unie contre eux, des programmes nettement plus lourds, construits pour infliger trop tôt des savoirs et techniques trop complexes. MOINS de temps de classe pour faire plus.

PLUS ? En renvoyant hors de l’horaire commun, les 24h, le traitement de la difficulté. De fait, pareils programmes, dans si peu d’heures, créeront nécessairement plus d’embûches… Et les élèves en difficulté auront moins de temps après la classe ou le mercredi. MOINS de temps pour le périscolaire, le sport, la culture, le jeu, la rêverie,… toutes activités auxquelles tous les enfants devraient avoir droit…

PLUS ? Toujours plus, en investissant les vacances. L’idée géniale ! Voilà que les mêmes élèves déjà en difficulté, qui n’auront pas les mêmes horaires que leurs camarades, auront MOINS de vacances. En difficulté dans l’école, ils iront à l’école, comme d’autres vont à la plage, ils travailleront, quand d’autres joueront. Heureusement, entre deux périodes de congés, ils pourront souffler, pendant l’école…

PLUS ? Encore plus. Avec plus d’un millier de recrutements de jeunes enseignants en MOINS pour l’an prochain, l’Education Nationale fait appel à des retraités pour encadrer les stages prévus pendant les vacances. Nous aurons MOINS d’enseignants toute l’année, 80 000 de MOINS dans les toutes prochaines années, mais nous aurons plus de retraités pendant les vacances.

Les organisations syndicales dénoncent depuis des années la casse des services publics et s’entendent rétorquer que, plus d’élèves et moins d’enseignants, c’est forcément mieux ! Aujourd’hui, avec ces nouveaux programmes, avec cette nouvelle organisation horaire, dans nos classes, ce sont nos élèves que la casse touchera.

On peut convoquer tout le vocabulaire et toutes les mathématiques, user de tous les artifices ; personne ne gagne à moins d’école pour tous.

Communiqué de Presse SNUipp12 du 13.04.2008

 

Répondre à cet article

 

20 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.