www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Vous êtes actuellement : Instances Paritaires  / CTSD, CDEN, Mesures de Carte 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
5 juin 2008

4ème groupe de travail à propos des 60 h.

Après 4 « groupes de travail », la montagne va prochainement accoucher d’une souris.

L’IA devrait prochainement adresser aux écoles un courrier dans lequel il confirmera que c’est bien le Conseil des Maîtres qui arrêtera l’organisation des 60 h. d’aide personnalisée, que cette organisation sera à valider par l’IEN (ce sont les textes nationaux, rien d’exceptionnel).

Ayant dit cela, il mettra en avant le problème du ramassage scolaire et demandera donc qu’on attende l’avis du Conseil Général là-dessus ; IA et CG doivent en effet conduire une analyse fine des possibilités quasiment école par école la semaine prochaine.

Si l’organisation du ramassage est compatible, 3 organisations de base sont possibles :

  Si la pause méridienne est assez longue, 4 fois 30 min ou bien 2 x 1h.

  Si la pause méridienne est resserrée, le mercredi matin, 2h. ou 3h.

D’autres organisations, dérogatoires, restent possibles mais elles ressortent d’une expérimentation.

Concernant, la répartition entre organisation et aide dans les 60 h., l’IA fera une proposition qui pourrait se situer entre 6h et 13h d’organisation et le reste d’aide personnalisée. Il en profitera sans doute pour insister sur la réalité et l’efficacité de cette aide : c’est désormais une constante, il faut des résultats !

Pour les directrices et directeurs, il appliquera le texte national (voir le projet de circulaires) en octroyant peut-être 10h aux écoles à 2 cl. (transaction gratuite pour lui).

Nous ne parlerons pas des doutes qu’on peut avoir sur l’efficacité de l’aide ainsi conçue, ni du fait avéré que nos élèves auront moins d’école, le bilan est maigre. Nous ne dirons rien non plus des rythmes de l’enfant qui fut pourtant un cheval de bataille fort utilisé, et de la possibilité évidente que nous perdions le mercredi matin (et dans ce cas où placer les animations pédagogiques ?).

Là où nous revendiquons 24h en présence des élèves et 3h de concertation, nous n’aurons que des bribes… et comment relancer la lutte pour une réelle prise en compte de notre temps de travail quand le gouvernement aura beau jeu de nous rétorquer que c’est déjà fait ?

Là où nous revendiquons des décharges pour toutes les écoles, le dispositif prévoient d’octroyer royalement quelques miettes. Ici aussi, le gouvernement aura beau jeu de dire que la boucle est bouclée…

Nous avons dit nos raisons de ne pas signer ce texte. Après 4 groupes de travail, nous en avons au moins une autre. Darcos a surfé sur une série de revendications, il a proposé un texte qui ne répond à rien mais paraît répondre à tout. Une grimace pour toute réponse.

Il compte sur les élèves. De fait, que l’on soit pour, dubitatif ou contre le dispositif, quel enseignant ne va pas essayer d’aider ses élèves ? Le doigt dans l’engrenage.

Alors pour nos élèves, pour notre temps de travail, pour la direction, il va falloir réinventer nos revendications.

 

Répondre à cet article

6 Messages de forum

 

38 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences téléphoniques :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi de 9h à 18h30
- Pendant les vacances scolaires

Sur Facebook : SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.