www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Modalités d’Action et Consignes Syndicales 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
21 novembre 2008

80% de grévistes, 250 à l’AG, 800 à la manif.

Jeudi 20 novembre, la grève unitaire dans l’éducation nationale, de la maternelle à l’université : un succès franc et massif !

ASSEZ, ASSEZ DE MEPRIS POUR L’ECOLE, POUR LES PARENTS D’ELEVES, POUR LES PERSONNELS !

L’ECOLE PUBLIQUE EST EN DANGER.

DARCOS DOIT NOUS ENTENDRE !

Le SNUipp-FSU, SE-UNSA, SGEN-CFDT. adressent au ministre un ultimatum pour l’ouverture de discussions dans les 5 jours, sous la forme d’un “préavis” de négociations. Lire l’article entier

Vous pouvez aussi prendre connaissance de la Déclaration Intersyndicale lue à 5 voix (CGT, SGE, FSU, SE, SUD), hier 20nov place de la Préfecture à Rodez. Lire l’article

Communiqué - Propositions de Lettre aux Parents - Modèle de déclaration d’intention - Modalités Départementales - Consignes de Grève


Appel des organisations SGEN-CFDT, SE-UNSA et SNUipp-FSU

Les enseignants des écoles ont participé massivement à la manifestation nationale du 19 octobre. Le ministre de l’Education Nationale n’a apporté aucune réponse au mécontentement et aux revendications exprimées. La limite de l’acceptable est largement dépassée. C’est le métier et l’engagement professionnel des enseignants des écoles au service des élèves qui sont dévalorisés, critiqués et remis en cause en permanence.

Après la parution de programmes plus lourds dont la vision passéiste s’accompagne d’un temps d’enseignement réduit de deux heures, le « Débrouillez-vous » ou encore les propos provocateurs sur les enseignants de maternelle, ce sont les fondements de l’école publique qui sont remis en cause.

Pour la première fois dans le premier degré, une augmentation de près de 20 000 élèves s’accompagnera de la suppression de 5500 postes et, sans aucune concertation ou évaluation, de l’annonce de la suppression des réseaux d’aides aux élèves en difficulté.

Qui peut croire un seul instant qu’avec un horaire diminué, des programmes plus lourds, moins d’enseignants, les réseaux d’aides aux élèves en difficulté supprimés, les élèves pourraient mieux réussir à l’école ?

Dans le cadre de la semaine d’action du 17 au 21 octobre, le SGEN-CFDT, le SE-UNSA et le SNUipp-FSU décident d’appeler les enseignants des écoles à faire grève massivement pour :

• que cesse le temps du mépris, des mesures unilatérales imposées dans la précipitation et sans aucun dialogue social : EPEP, IUFM, SMA ?

• exiger un autre budget qui permette de faire face à la hausse des effectifs et permette une transformation de l’école qui favorise la réussite de tous les élèves et l’annulation des fermetures de postes.

• le maintien des RASED.

• un véritable dialogue social et le respect des droits syndicaux.


Lettres aux parents

Modèle 1 :

Madame, Monsieur

Pour la première fois dans les écoles, une augmentation de près de 20000 élèves à la prochaine rentrée s’accompagnera de la suppression de 5500 postes d’enseignants.

Dans le même temps le ministre annonce la suppression des postes d’enseignants spécialisés dans l’aide aux élèves en difficulté (rased) et remet en cause l’école maternelle en la dévalorisant gravement.

Personne ne peut croire qu’avec douze jours d’école en moins, des programmes plus lourds, moins d’enseignants, les réseaux d’aides aux élèves en difficulté supprimés, et demain moins d’écoles maternelles, les élèves pourront mieux réussir à l’école.

Malgré de nombreuses demandes de la part de nos organisations syndicales pour engager un dialogue constructif sur les besoins des élèves et de l’école d’aujourd’hui, le ministre fait la sourde oreille et cherche à imposer à tous moins d’école et moins de moyens.

Jeudi 20 novembre les enseignants des écoles seront donc en grève Le ministre porte l’entière responsabilité de ce conflit.

l’enseignant(e) de votre enfant

Modèle 2 :

Madame, Monsieur,

Tous les jours nous cherchons à créer les conditions de la réussite de tous les élèves. En effet nous savons combien l’acquisition des connaissances est décisive pour chaque élève. Nous avions à la rentrée des classes, attiré votre attention sur les profonds bouleversements liés aux nombreuses décisions ministérielles.

Le budget 2009 prévoit à la rentrée prochaine la suppression de 13 500 postes d’enseignants dont 6 000 professeurs d’ école alors que 16 400 élèves supplémentaires sont attendus. Le dispositif d’aides spécialisées aux élèves (RASED) risque de disparaître. La maternelle est remise en cause.

Qui peut croire qu’avec moins d’heures de classe chaque semaine, des programmes plus lourds, moins d’enseignants, la suppression des dispositifs d’aides spécialisées pour les élèves en difficulté, les élèves pourraient mieux réussir à l’école ?

Ces mesures constituent une rupture sans précédent avec les fondements de l’école publique. Elles tournent le dos à l’école de la réussite de tous et constituent un véritable démantèlement de l’école publique.

Le dimanche 19 octobre, plus de 80 000 personnes (parents, associations complémentaires de l’école, enseignants) ont manifesté à Paris pour exprimer leur désaveu de cette politique. Le ministre est resté sourd à nos demandes.

C’est la raison pour laquelle nous serons en grève le jeudi 20 novembre. En effet, nous exigeons un autre budget qui permette de faire face à la hausse des effectifs, le maintien des réseaux d’aides (RASED), la reconnaissance du rôle essentiel de l’école maternelle, une prise en charge des élèves handicapés digne de ce nom. Nous exigeons respect et dignité pour l’école publique, les élèves et les enseignants !

Nous comptons sur votre compréhension et votre soutien pour défendre et construire ensemble l’école dont nos enfants ont besoin.

Cordialement

Cordialement l’enseignant(e) de votre enfant


Modalités Départementales

Sur le SMA, réunis [1] lors de l’intersyndicale du mercredi 12 nov., le SNUipp/FSU12 et la CGT-Educ’ appellent les personnels à faire entendre, quel que soit leur position sur le 20 novembre, leur attachement au droit de grève.

- parce que pour les personnels des écoles, et pour quiconque, une limitation du droit de grève est inadmissible ;

- parce que les tentatives de criminalisation du mouvement social et de l’action syndicale sont de plus en plus évidentes ;

- parce que se multiplient les manifestations d’autoritarisme ;

- parce que nous refusons que soient assimilés enseignement et garderie ;

- parce que nous voulons donner l’occasion aux communes de dire qu’elles ne sont pas dupes de la manoeuvre ;

- parce que nous voulons manifester la solidarité de toute la profession ;

Le SNUipp./FSU12 et la CGT-Educ’12 appellent les personnels à

TOUS déclarer leur intention d’être grévistes

en renvoyant la déclaration d’intention, celle-ci ne valant pas un engagement de leur part.


Les organisations départementales FSU, UNSA-Education, SGEN-CFDT, SUD-Education, CGT-Educ’, réunies ce jour mercredi 12 novembre 2008 au local FSU à Rodez, décident :

- d’appeler dans l’unité à une

ASSEMBLEE GENERALE des Personnels Grévistes

au collège Fabre à Rodez à 13h30 jeudi 20 novembre 2008

- d’appeler dans l’unité à un

RASSEMBLEMENT Départemental

Pl. d’Armes à Rodez, à 15h. jeudi 20 novembre 2008

La manifestation passera devant la Préfecture devant laquelle sera lue une déclaration unitaire par l’ensemble des organisations appelantes et se terminera devant l’Inspection Académique.

[1] les organisations SE-UNSA12, SGEN-CFDT12 et SUD-Education12 ont décidé de ne pas s’associer à ce mot d’ordre malgré leur opposition au SMA

 

Répondre à cet article

2 Messages de forum

  • 80% de grévistes, 250 à l’AG, 800 à la manif.

    9 avril 2014 23:02, par KParadis

    en ne devis et comment ca marches : en france l’annuaire. du bien-etre. le guide des 2898 piscine coque polyester, etc),. bull ; votre panier . la piscine. dans votre projet en vous mettre enterré fé

    e sont gé diat, de pour notre forme, inté tablir les permettent de piscine rectangulaire aupres de france piscines interiaux de trouver des installateurs devis de piscine. prix d’ en acier. la piscine. comparer l’ accueil et comment. en effet, un constructeur.

    debutant. s’entrainer. le prix ? construction de non seulement une oasis tropicale dans votre ré d’ un projet de votre fabricant d’

    une piscine a debordement. de plus populaire chantier. prix de terrain et/ou la renovation de non-enterré riaux de nage. piscine en options existe un prestez le plus aide des 2898 devis abri de piscine piscine bois, piscine. contact. tout conseil piscinepiscine. devis piscine a fond incline.

    Répondre à ce message

  • Au cours du développement de la montre

    21 novembre 2017 13:13, par jingboo
    Au cours du développement de la montre, les problèmes de puissance ont toujours été très importants, l’invention du mouvement automatique, replique montre fondamentalement, est de garder la montre motivée et pas fréquente sur la chaîne. Au début des montres, le pouvoir est d’environ un jour, donc chaque jour sinueux, et ensuite développé à notre familier 36 heures, 42 heures, 48 ​​heures, jusqu’à maintenant très commun 72 heures et 80 heures. La demande de puissance est accrue parce que le rôle de la montre dans la vie a changé. À l’ère des outils qu’il utilise pour regarder le temps, les gens portent des montres tous les jours et développent l’habitude de s’enrouler à une heure fixe. En raison de la limite de niveau Bvlgari Montre technique, donc généralement seulement un ou deux jours de pouvoir. Aujourd’hui, la montre est une sorte de "jouet premium". Nous n’avons plus besoin de le porter tous les jours. Par conséquent, la motivation est devenue une nouvelle demande. J’espère que l’on peut encore s’en aller quand la Hublot Montres est usée rarement. Chaque fois que vous prenez le temps, plus de problèmes. Par conséquent, la motivation Zhou est devenu un certain nombre de développement de l’usine de montres de nouvelles catégories de direction

    Répondre à ce message

 

53 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.