www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Modalités d’Action et Consignes Syndicales 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
12 janvier 2012

CONSIGNES DE GREVE

ATTENTION : pour la grève du jeudi 19/01/2012, la déclaration préalable doit parvenir lundi 16 au soir au plus tard par lettre, fax ou courrier électronique.

Avant la grève

Depuis la loi n° 2008-790 du 20 août 2008 « instituant un droit d’accueil pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire » (autrement dénommée, SMA, service minimum d’accueil).

- La déclaration préalable doit parvenir 48 heures au moins, comprenant un jour de classe (jour ouvré) avant la grève. Exemple : pour une grève le jeudi 19, la déclaration doit parvenir lundi 16 au soir au plus tard par lettre, fax ou mèl.

- La déclaration indique le nom et le prénom, la date et l’heure à laquelle le collègue entend se mettre en grève (utiliser l’imprimé fourni par l’IA ci-contre ou ci-dessous).

Word - 46 ko
Déclaration d’intention de grève IA12 - 19 janvier2012

Les directeurs d’école n’ont pas à communiquer, avant la grève, le nombre de grévistes à l’Inspecteur d’académie ou à l’IEN, ou des services de police et de gendarmerie.

- Tous les collègues en responsabilité d’une classe le jour de la grève doivent faire une déclaration préalable. Néanmoins, tous les collègues peuvent signaler leur intention de faire grève, celle-ci ne valant pas un engagement de leur part.

L’annonce d’un taux d’intention de participation à la grève peut avoir un effet d’entraînement. Le SNUipp12 appelle tous les collègues à envoyer une déclaration d’intention de grève : quelle que soit leur intention réelle, suite à la provocation de l’IA qui nous a dénié toute liberté d’opinion, POUR GARDER NOTRE LIBERTE D’OPINION, POUR FAIRE BARRAGE A TOUTE TENTATIVE D’INTIMIDATION, LA MEILLEURE REPONSE C’EST LA PARTICIPATION A LA GREVE.

Informer les parents le plus tôt possible de l’absence des maîtres.

Exemple : Mme MEMPASPEUR et M. JEDESDROITS seront en grève le 19 janvier. En conséquence, l’école sera fermée.

Aucun nom de collègues grévistes ne doit être affiché, c’est illégal.

La lettre aux parents que nous mettons systématiquement sur notre site permet d’expliquer les raisons de la grève, de les faire éventuellement partager, de rappeler qu’une journée de grève, c’est une journée de salaire en moins et de s’excuser de la gêne occasionnée… cette information ne doit pas être visible des enfants : normalement elle doit être communiquée directement aux parents. On comprendra que le respect de la laïcité commande que ni les enfants ni l’école ne puissent être utilisés pour faire passer une information que certains peuvent qualifier de partisane. Ne pas utiliser non plus de papier à en-tête de l’école…

Le plus simple est de tracter devant l’école… sinon d’utiliser un pli confidentiel.

Un affichage devant l’école quand celle-ci est fermée le jour de la grève est souhaitable, en précisant, si le SMA n’est pas mis en place par la mairie, qu’il n’y aura ni cantine, ni étude, ni garderie. Une affiche est disponible sur notre site.

Le jour de la grève

Le directeur n’a aucune obligation d’accueil ou de présence. Aucun renseignement ne doit être donné aux forces de l’ordre.

Après la grève

La fiche d’ « état de grève » doit être obligatoirement émargée par les collègues non grévistes. Les autres n’y sont pas tenus. L’absence d’émargement de cette liste, qui doit être transmise à l’IEN dans les 48h qui suivent la grève, entraîne le retrait d’une journée de salaire.

Chers Parents,

Votre enfant n’aura pas classe le jeudi 19 janvier 2012. Notre attachement à la réussite de votre enfant et de celle de tous nos élèves, nous amène à nous opposer à de nouvelles mesures qui vont à l’encontre des progrès pour tous. À nouveau, nous tirons la sonnette d’alarme. Depuis plusieurs années, la politique éducative malmène et asphyxie l’école et son fonctionnement.

Désormais les conséquences des 5 700 suppressions de postes votées au Parlement (y compris par certains des élus aveyronnais) dans les écoles maternelles et élémentaires se concrétisent : notre département se verra retirer 25 postes d’enseignants des écoles.

Jamais l’école aveyronnaise n’avait connu une telle amputation de ses moyens.

Il y aura donc encore plus d’élèves dans les classes, encore moins de remplaçants, encore moins d’enseignants spécialisés de RASED pour s’occuper des élèves en difficulté, encore moins de place en école maternelle pour les tout-petits, encore moins de formation pour les enseignants… Les conditions d’apprentissage pour les élèves et de travail pour les professeurs des écoles vont encore se dégrader. Depuis 12 ans, nous aurons accueilli 1600 élèves supplémentaires et perdu 130 postes d’enseignants.

La primauté donnée aux économies budgétaires se fait clairement au détriment de l’intérêt de nos élèves, vos enfants.

Comme l’éclaire crûment la ponction renouvelée contre les RASED (Réseaux d’Aide aux Enfants en Difficulté), la difficulté scolaire ne sera plus traitée entrainant le recours à d’illusoires « solutions » individuelles ou à une dangereuse médicalisation de la difficulté. Dans nos écoles, il est désormais courant que nous ayons des effectifs lourds dans des classes à multi-niveaux plus difficiles à gérer, moins adapté à un suivi individualisé. L’accueil des tout-petits recule encore de 4% cette année alors même que l’on sait qu’une entrée précoce en maternelle est la garantie la plus efficace contre l’échec scolaire.

Pour nous, l’éducation doit redevenir une priorité. Il en va de l’avenir de chacun des enfants, comme de celui du pays.

Parce que nous partageons vos attentes vis-à-vis de l’école, comme celle de l’ensemble de la société, nous souhaitons exprimer notre opposition aux projets en cours et aux suppressions de postes. Les enseignants demandent à pouvoir exercer dans un climat serein et dans de bonnes conditions, pour eux, comme pour leurs élèves.

Face à un gouvernement qui n’écoute ni les parents, ni les enseignants, nous serons en grève ce jeudi 19 janvier 2012.

Nous comptons sur votre compréhension et votre soutien.

Les enseignants de l’école

 

Répondre à cet article

 

28 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.