www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Modalités d’Action et Consignes Syndicales 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
17 janvier 2009

Evaluations CM2 | Le SNUipp12 écrit à l’IA et aux IEN

Informer l’administration des consignes nationales, de la situation départementale, de l’engagement du SNUipp12 auprès des collègues révoltés par ces "évaluations"

le 16 janvier 2009

M. Jean-Luc TORNERO

Secrétaire Départemental

à

M. PATOZ

Inspecteur d’Académie de l’Aveyron

DSDEN

Copie directe aux IEN, vu l’urgence

Objet : évaluations CM2

Le SNUipp12 tient à vous informer de son positionnement concernant les évaluations nationales. Vous trouverez ci-dessous le communiqué intersyndical national puis quelques précisions concernant notre situation départementale.

« Le ministère a décidé unilatéralement d’une évaluation des élèves de CM2 la semaine prochaine, sur la base d’une procédure rigide qui n’a fait l’objet d’aucune concertation.

Présentée comme une évaluation bilan, elle intervient sur des contenus de programmes qui n’ont commencé à être mis en œuvre qu’à la rentrée et donc à un moment où la totalité des notions évaluées n’a pu être étudiée avec les élèves. De plus, le codage simpliste ne permet pas de prendre en compte le fait que des notions n’aient pas encore été étudiées ou soient en cours d’acquisition.

Dans de telles conditions les organisations syndicales (SE-UNSA, SGEN-CFDT et SNUipp-FSU) estiment que ces évaluations, en mettant en échec artificiellement des élèves, ne sont pas à leur service. Cette démarche inacceptable conduirait à : • une situation très difficile à gérer dans chaque classe avec les élèves et envers leurs parents ; • un danger d’instruction à charge contre l’école par la centralisation de résultats ainsi faussés.

Le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, le SNUipp-FSU ont demandé solennellement au Ministre de suspendre cette opération précipitée et mal pensée. Il a pourtant persisté.

Dans ces conditions, le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, le SNUipp-FSU appellent les personnels à préserver les conditions d’une évaluation profitant effectivement aux élèves et aidant à la communication avec les parents. Ils refusent toute publication école par école qui introduirait une logique consumériste inacceptable au regard des objectifs de l’école publique.

Ils demandent donc aux personnels concernés de mettre en œuvre les consignes suivantes : • ne pas faire passer les exercices correspondant à des notions non étudiées depuis le début de l’année • ne rendre compte que des seuls résultats des évaluations aux élèves et aux parents de la classe concernée ; • ne pas utiliser le logiciel ministériel de transmission et ne transmettre que les résultats anonymés des exercices effectivement passés. »

Pour le SNUipp12, de nombreuses interrogations demeurent. L’ensemble de cette opération est présenté par le ministère comme le point d’orgue de sa grande réforme de l’école primaire. Son succès paraît constituer pour lui un objectif fondamental. Tout le reste est mis entre parenthèses.

C’est ainsi que nous avons appris que nombre de personnels actuellement en stage de formation continue à l’IUFM devront rejoindre impérativement leurs postes pour la passation ou la saisie des résultats et ce durant leur stage et sur leur temps personnel. Le SNUipp12 tient à dénoncer fortement cette disposition que rien, sinon les choix politiques du Ministère, ne peut expliquer. La Formation Continue, d’autant plus qu’elle est bien mal en point, est un dû aux personnels.

Le SNUipp12 a plusieurs fois alerté l’administration suite aux très fréquentes décisions unilatérales de notre ministre. A propos de la réduction des horaires de classe, de la mise en place de l’aide personnalisée, des stages de remise à niveau, du Service Minimum d’Accueil, décisions ayant quasiment toutes recueillies la désapprobation des personnels et de la plupart de leurs organisations ou des associations de parents d’élèves ou encore des associations pédagogiques et d’éducation populaire, le SNUipp12 a rappelé qu’on ne peut faire l’école sans ou a fortiori contre les enseignants.

Avec cette dernière opération, le Ministère ne peut ignorer qu’il heurte encore plus profondément les convictions des personnels. Tout, dans les modalités d’informations aux enseignants, dans les modalités de passation, dans les contenus, dans les conséquences qu’on peut imaginer pour les élèves (n’y a-t-il pas volonté délibérée de les mettre en échec ?), dans la saisie des résultats et y compris dans la présentation de ceux-ci aux familles, tout tend à placer les personnels en porte-à-faux.

C’est proprement inadmissible.

Aussi, le SNUipp12 tient à vous informer que nous soutiendrons avec la plus grande détermination, non seulement tous les collègues qui appliqueront les consignes syndicales mais aussi tous ceux qui iraient au-delà, par exemple en refusant la passation des épreuves.

Pour le SNUipp 12 Le Secrétaire Départemental Jean-Luc Tornero

 

Répondre à cet article

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.