www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actu, Infos et Journaux  / Courriers 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
2 février 2009

Désobéisseurs | Le SNUipp prévient : pas de sanctions !

Des désobéisseurs pédagogiques ont écrit à l’IA. Le SNUipp prêt à appeler les collègues à se solidariser.

le 30 janvier 2009

M. Jean-Luc TORNERO

Secrétaire Départemental

à

M. PATOZ

Inspecteur d’Académie de l’Avey ron

DSDEN

Objet : « désobéisseurs » et sanctions

Il y a quelques semaines, au cours du mois de décembre, plusieurs collègues, membres de l’Institut Coopératif de l’Ecole Moderne, ont fait part par courrier auprès de vos services et de leur IEN respectif de leur détermination à lutter contre le « démantèlement de l’école publique » et indiqué qu’ils se refuseraient à mettre en place un certain nombre de réformes prises sans réelle concertation (nouveaux programmes, abaissement horaire pour tous, allongement pour quelques-uns, aide personnalisée, …).

De fait, concernant l’aide personnalisée, sa mise en place précipitée et souvent sous la pression de la hiérarchie comme son application quotidienne continuent à poser questions. Les premiers bilans que tirent les collègues font apparaître que le travail en petits groupes peut être parfois positif pour remotiver les élèves en difficulté passagère. Cela légitime notre revendication de plus de « maîtres que de classes ». Travailler en petits groupes sur le temps de classe, avoir du temps de concertation pour organiser les réponses aux attentes des élèves et à la vie des écoles est nécessaire. Pour le moment les premiers retours de l’enquête que nous avons entreprise montrent que le prix à payer est trop lourd : non respect des rythmes des élèves, réduction à 24 heures d’enseignement, déstabilisation professionnelle s’ajoutant aux interrogations sur la mesure de l’efficacité effective du dispositif, surcharge de travail pour les enseignants au détriment des autres projets de l’école.

Le SNUipp demande au ministère la mise à plat des mesures prises, incluant le traitement de la difficulté scolaire, l’avenir des RASED et la question des rythmes de l’enfant, s’appuyant sur un véritable bilan de l’ensemble du dispositif. Il demande également l’ouverture de négociations pour augmenter le temps de concertation et de relation avec les familles ainsi que la création de postes de maîtres supplémentaires.

Nous avons appris que certains collègues précités pourraient être prochainement visités par leur IEN. Des sanctions auraient été évoquées.

Si la situation devait se détériorer, c’est-à-dire si vous décidiez de mesures autoritaires, sachez que le SNUipp s’opposera aux retraits de salaires, et compte tenu que les constats, questionnements et revendications sont communs à bien des personnels, le SNUipp12 en tirerait toutes les conséquences et appellerait l’ensemble des collègues, en solidarité avec les enseignant(e)s inquiété(e)s, à manifester leur désaccord avec la politique menée en suspendant l’aide personnalisée.

 

Répondre à cet article

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.