www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Instances Paritaires  / CTSD, CDEN, Mesures de Carte 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
27 février 2009

Compte-Rendu du CTPD du 26 février 2009

Sur ordre du recteur, l’IA a dépensé tous ses moyens : il n’a plus rien pour la rentrée ! La Formation Continue allait mal, l’IA franchit le pas : elle agonise ! cf Propositions de mesures de carte scolaire faites par l’IA lors du CTPD du 26 février 2009.

Au-delà du catalogue de mesures proposées par l’IA, c’est bien le poids des 12 retraits qu’il faut souligner.

En imposant à l’Aveyron de "rendre" 10 postes de Rased (E et G) et 2 postes de "mis à disposition" [1], le rectorat nous impose une fort mauvaise purge.

D’abord bien sûr, c’est bien le traitement de la grande difficulté scolaire qui est frappé. Et les collègues spécialisés placés en surnombre (3) comme les non spécialisés (dont certains avaient pour projet de se former !) qui eux, perdent leur poste auront raison de se sentir floués par notre administration.

Ensuite, ce sont les réponses plutôt chiches qui ont été apportées aux demandes des écoles : plutôt 1/2 poste qu’une création franche. Enfin c’est un nombre de fermetures conséquent avec lesquelles devront s’accommoder les équipes des écoles concernées.

Or nous accueillerons l’an prochain 128 élèves supplémentaires, sans compter les deux ans de plus en plus souvent laissés à la porte.

En quelques années, nous aurons accueilli plus de 1600 élèves supplémentaires en ayant perdu 89 postes ! On comprend que cela accroisse les difficultés d’année en année.

Une nouveauté cependant n’a pas fini de d’engendrer ses conséquences néfastes. Le recteur a imposé aux départements qu’ils distribuent dès cet hiver l’ensemble de leurs moyens sur le terrain. L’IA n’a donc plus aujourd’hui de moyens pour répondre aux évolutions de la rentrée 2009. S’il s’avérait que des écoles voient leurs effectifs augmenter, il n’aurait que deux solutions : ignorer la demande ou fermer un poste ici pour répondre à une explosion d’effectifs là.

D’ores et déjà, les écoles doivent se préparer à soutenir la lutte à la rentrée. Car, et cette carte scolaire le montre à nouveau, lorsqu’on n’est pas tout d’abord entendu, c’est en se donnant les moyens de se faire entendre qu’on risque tout au plus d’obtenir satisfaction.

Les réprésentants du SNUipp sont intervenus sur tous les dossiers en leur possession.

Par ailleurs, ils ont demandé où en sont les projets villefranchois de "rapprochement" ou fusion des écoles du centre. Alors que la désormais très vieille histoire de "La Douve" continue à occuper le paysage, il semble qu’un projet de fusion des écoles Nord et Pendariès soit en passe de voir le jour. Rien ne serait fait selon l’IA. Le SNUipp12 a tenu à rapprocher les informations parcellaires d’aujourd’hui à une longue série de débats, rumeurs et décisions brutales dont ne fut pas la moindre la fusion (pendant les congé d’été 2008 !) des écoles Sud et Hte Guyenne sans qu’à aucun moment le CTPD ait été informé. Pour le SNUipp12, ces remuements divers ont une conséquence évidente : projets jamais aboutis, rumeurs et atermoiements, en assombrissant et précarisant l’avenir des écoles publiques du centre, c’est l’école privée qui est favorisée.

A propos de l’école privée, l’IA a tenu un discours dans lequel il a marqué sa surprise de voir les représentants des personnels insister autant sur les conséquences de la concurrence. Le SNUipp12 lui a rappelé que nous avions démontré, il y a quelques années de cela, que ces conséquences peuvent être clairement chiffrées en terme de postes. Si désormais notre département a un P/E (nombre de postes pour 100 élèves) très comparable et même moins favorable que les autres départements de l’académie, l’Aveyron est le seul à porter le poids d’une concurrence scolaire.

Concernant les 3 postes de RASED surnuméraires, le SNUipp12 a insisté pour qu’ils soient affectés à un RASED même s’ils sont placés sur "une ou deux écoles", comme le prévoit la note d’information du Ministère issue des discussions récentes avec les organisations syndicales.

Parmi les suppressions, le SNUipp s’est élevé contre le retrait de 4 postes de Brigades Formation Continue. Il s’agit d’une amputation d’un tiers des moyens de la brigade FC ! La Formation Continue était plus que bancale, elle est désormais sinistrée. L’IA a fait une réponse à deux niveaux. Premièrement, il compte sur l’arrivée des Masters 2 [2] en formation pour remplacer les BD supprimés. Deuxièmement, il considère qu’il faut revoir le temps de service des enseignants et qu’il faudra bientôt se former pendant les vacances…

Bien évidemment, le SNUipp réfute l’argumentaire. Nous nous sommes toujours élevés contre la formation continue hors temps scolaire, a fortiori pendant les vacances. Nous avons aussi remarqué que si les Masters 2 arrivaient effectivement cette année, ce dont nous ne sommes pas certains, le pire n’est jamais certain, compte tenu des luttes engagées dans le supérieur et les IUFM actuellement, les conditions techniques de mise en place ne seront pas les mêmes… On ne peut asseoir la formation continue sur ces seuls moyens. On peut par ailleurs se demander si les collègues seront très enthousiastes à l’idée de laisser leur classe à un stagiaire qui n’aura JAMAIS rencontré d’élèves… Cela sans incriminer particulièrement ces futurs collègues : c’est le Ministère qui a choisi cette politique, c’est l’école, les personnels et surtout les élèves qui en supporteront les conséquences.

Enfin, le SNUipp a demandé des explications à propos d’un demi emploi d’Animateur ZEP. En réponse, il nous a été dit qu’il fallait rendre des postes et donc qu’il ne fallait pas y voir une intention vis à vis de la ZEP.

cf Propositions de mesures de carte scolaire faites par l’IA lors du CTPD du 26 février 2009.

[1] qui seront en fait indolores en Aveyron pour les associations amies de l’école

[2] avec la disparition des IUFM, les futurs collègues viendront "faire un tour" sur le terrain, de temps en temps

 

Répondre à cet article

 

101 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.