www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Instances Paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
23 mars 2009

CAPD du 18 mars 2008 - Déclaration des Représentants élus au titre du SNUipp12

Parce que nous ne voulons pas d’un retour à l’arbitraire dans la gestion des carrières.

Aujourd’hui siège une CAPD dont le SNUipp12 voudrait souligner la nouveauté. Nouveauté déjà puisque c’est la première issue des dernières élections qui avec une participation en hausse ont montré l’attachement de nos collègues au paritarisme et leur confiance en leurs représentants élus. Nouveauté surtout, et c’est là le fondement de cette déclaration liminaire, parce que cette CAPD est la première d’une ère nouvelle, où l’on voit monter très vite les possibilités pour notre administration de couper et trancher, et évident corollaire, où s’amenuisent les cadres et références qui protègent les personnels de l’arbitraire.

L’arbitraire dans la gestion des personnels de la Fonction Publique, nous avons déjà donné, et si c’était moins la règle depuis quelques temps, ce n’était pas par largesse de notre administration mais bien parce que les personnels l’ont longuement et massivement exigé.

Car il s’agit d’arbitraire en effet, quand on voit les décisions, comme celle d’utiliser désormais un classement en commission, hors de tout barème ou encore cette idée de faire passer en commission l’attribution d’un poste de direction à dix classes… Il s’agit d’arbitraire en effet, quand s’ouvre désormais la possibilité de ne pas tenir telle ou telle CAPD avant de rendre publiques vos décisions, quand vous pouvez ne pas informer les représentants élus des personnels.

Et quelle idée encore de sacrifier le second mouvement, alors que jusqu’à l’an passé, on essayait de tenir compte de la situation réelle des personnels ? Ce sont environ 150 collègues, un tiers des participants au mouvement qui seront directement concernés par les modifications de procédures. En menant de front premier mouvement et phase d’ajustement, en réduisant le nombre de vœux, en imposant des vœux géographiques aux personnels sans postes, combien seront lésés ?

L’objectif ministériel d’une meilleure stabilisation sur les postes sera-t-il atteint ? Permettez nous d’en douter : Lacalm restera dans l’Aubrac et les difficultés de la ZEP sont d’une telle sorte qu’aucune règle de mouvement ne parviendra à alléger.

Comme l’indique la pétition lancée par les organisations syndicales du 2nd degré, elles aussi confrontées à des modifications inacceptables, « sous couvert d’information, le ministère mène une offensive de grande envergure contre les droits des personnels et le paritarisme qui les garantit. (…) Ce qui est en cause aujourd’hui est l’existence de règles transparentes, connues de tous, applicables à tous et la capacité pour les élus du personnel de s’assurer de leur respect. Le ministre tente d’y substituer une gestion opaque, « à la tête du client », qui ne peut que conduire à de graves injustices. »

Pour notre part, nous avons repéré des appels de plus en plus fréquents à une loyauté inconditionnelle alors que dans le même temps on ne cesse d’agiter le bâton, des froncements de sourcils jusqu’aux retraits de 1/30ème de salaire ou encore par l’application plus que laborieuse du SMA. Le SNUipp12 doit rappeler que les enseignants aiment faire leur métier, ce n’est pas cette loyauté-là, qui ne demande qu’à s’exercer, qui n’a pas besoin d’être rappelée, sollicitée encore moins d’être imposée, qu’on nous réclame désormais.

Ces modifications des règles, qui prennent tout leur sens parmi toutes les réformes en cours, forment un ensemble clairement régressif. On ne voit pas bien en quoi cela confortera les collègues dans leur rôle d’enseignant et l’école dans ses missions.

Il est urgent que le Ministère revienne sur ses décisions et suspende l’application de la note 2009 pour ce qui est de la publication des résultats sans contrôle des délégués du personnel. De même, il doit ouvrir dès maintenant une réelle concertation pour la préparation de la note 2010.

 

Répondre à cet article

 

14 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.