www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Modalités d’Action et Consignes Syndicales 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
24 novembre 2009

Le 24 et après ?

Dernier village gaulois ou premières fondations ?

Ne nous cachons ni derrière les mots, ni derrière notre petit doigt : cette journée du 24 n’est pas un raz-de-marée.

20,3% de grévistes, selon l’IA, 30 à 35% selon le SNUipp, en ces temps de grippe, ce n’est pas encore la fièvre !

Doit-on pour autant en déduire que nous enseignants aurions baissé les bras ?

Que nous aurions accepté le pire et le reste ?

Que nous adhèrerions à ces réformes morbides, à ces suppressions démesurées et infondées, à cet abandon de ce qui fait notre professionnalité ?

Que ce climat de pressions, de menaces, de sanctions, finalement de peur, aurait eu raison de nous ?

Que le recours à la désobéissance pédagogique individuelle serait la solution ultime ?

Ou que la signature de la carte de doléances, bien que nécessaire, serait pleinement suffisante ?

Non,non, non, bien sûr que non !

Mais alors, que nous dit le 24 novembre ?

Il nous dit que c’est bien à la suite des grands mouvements de l’année passée que nous avons loupé le coche quand certaines organisations ont commencé à reculer. Mais… nous ne nous nourrirons aucun regret.

Il nous dit qu’il y a là, dans les écoles, des gens de bonne volonté, qui cherchent des solutions locales et attendent, avec impatience, des perspectives nationales.

Il nous dit que nous en pouvons pas avancer à marche forcée.

Il nous dit que nous pouvons pleurer amèrement, trépigner d’impatience, et même rêver…pourquoi pas ?

Mais il nous dit par-dessus tout que nous devons agir.

Agir pour informer nos collègues, nos parents , nos élus.

Agir pour construire des mobilisations unitaires et interprofessionnelles.

Agir grâce au débat, à la proposition.

Agir pour refuser individuellement et collectivement.

Agir, c’est le propre du SNUipp, car jamais nous ne sommes restés sur la rive à regarder les autres ramer.

Mais chacun doit participer y compris localement : organiser des rencontres avec les parents d’élèves, interpeller les élus, réfléchir à des conjonctions autour du service public.

L’action ne se décrète pas : elle se nourrit de nous, de notre volonté, de notre détermination.

Dès aujourd’hui, elle se construit sur les bases du 24.

Nous en reparlerons.

 

Répondre à cet article

 

48 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.