www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Droits et Libertés 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
26 janvier 2012

Texte(s), mensonges et idéaux.

L’IA s’en prend à la liberté d’opinion, au droit d’expression, au droit de grève…

Cet article a été initialement publié le 4 mars 2010. Notre IA ayant repiqué au truc, nous l’exhumons, il n’a rien perdu de son actualité.

Il y a quelques semaines, à la suite de la grève du 30 janvier, des collègues avaient été convoqués par l’IA, qui souhaitait leur rappeler leur "devoir de réserve" et le mode de communication des préavis de grève en direction des familles. En effet, une famille s’était offusquée de manquements de la part de ces collègues et les avait dénoncés… au ministère !

Le SNUipp a accompagné ces collègues lors de plusieurs audiences. Au cours de la discussion, nous avons fait entendre à l’IA qu’il pouvait peut-être reprocher la forme qui avait été donnée au courrier destiné aux parents mais que le fond, lui, n’est pas répréhensible.

Les professeurs des écoles, fonctionnaires d’État, ne sont pas soumis au devoir de réserve [1], mais à un devoir de discrétion professionnelle (ne pas révéler des informations propres à leurs élèves ou acquises dans l’exercice de leur fonction).

Par ailleurs, la critique, la remise en cause de la politique gouvernementale par les enseignants ne revêt pas de caractère méprisant ou insultant, mais fait état d’une réalité constatée et publique.

Mardi 2 mars, l’IA envoie dans les écoles un courrier très autoritaire sur le devoir de réserve, sur l’obéissance à la hiérarchie, et sur le comportement irréprochable que doit avoir le fonctionnaire qui représente l’Éducation Nationale, en tous lieux et à tous moments … Plus encore, il installe, volontairement, un flou artistique sur le mode de communication en direction des familles, sur le cartable espace - éducatif, sur les panneaux d’information syndicale !!!!!

Mais que veut l’IA à quelques jours de la grève du 23 mars ?

Nous faire douter, nous inquiéter, nous recadrer, nous faire rentrer dans le rang ? Nous n’en doutons pas.

Nous priver de notre droit de grève, nous priver de notre droit d’expression, nous priver de notre liberté d’opinion ? Force est de le constater.

Ce qui est sur, c’est que le SNUipp n’acceptera pas de telles atteintes.

Non, nous ne demanderons pas à l’IA l’autorisation de nous mettre en grève.

Non, nous ne demanderons pas à l’IA, l’autorisation de nous exprimer en citoyens conscients et concernés.

Non, nous ne sommes pas d’accord avec l’IA quand à la politique menée par ce gouvernement, en termes d’éducation.

Non, M. l’Inspecteur d’Académie, moins d’école, moins de maître, moins de temps, plus de programmes, ce n’est pas du mieux !

Oui, M. l’Inspecteur d’Académie, vous voulez le bras de fer avec la profession : le SNUipp ne reculera pas ! Et dans les jours qui arrivent, nous proposerons aux autres organisations de se pencher sur la teneur de votre courrier.

Oui, M. l’Inspecteur d’Académie,vous avez cédé aux sirènes faciles de la provocation, la réponse de la profession sera à la hauteur.

Oui, M. Patoz, nous fonctionnaires et citoyens, nous serons en grève le 23 mars.

[1] Voir l’article "Ce que dit l’IA et ce qu’en pense le SNUipp12"

 

Répondre à cet article

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.