www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Retraites  / Retraites 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
14 juin 2010

Combattre les idées reçues

Fonctionnaires, nous ne sommes pas des privilégiés !

L’opposition entre salariés du privé et salariés du public est utilisée par le gouvernement comme un fer de lance visant à rompre les solidarités collectives, qui autour d’objectifs communs, pourrait rassembler l’ensemble des salariés. Le régime propre aux fonctionnaires est caricaturé à l’excès et les comparaisons tournent au grotesque.

75 % du dernier traitement pour les uns, 50 % des 25 meilleures années pour les autres ? Intox !

En disant cela, on compare ce qui constitue la totalité d’une pension pour un fonctionnaire avec ce qui constitue la seule partie de la pension servie par le régime général. Or, les salariés dépendant du régime général (dont près d’un million d’agents non titulaires travaillant dans le public) perçoivent une retraite complémentaire.

Pour un cadre, cette retraite complémentaire peut représenter plus de 60 % du montant de la pension.

Le calcul sur les six derniers mois s’explique par le profil particulier des trajectoires salariales dans la fonction publique. Contrairement aux salariés du privé où les dernières années ne sont pas nécessairement les meilleures, les carrières sont ascendantes dans la fonction publique. En contrepartie, elles démarrent, à niveau de qualification égale, beaucoup plus bas (1,2 fois le SMIC pour un enseignant). Par ailleurs tous les éléments de rémunérations ne sont pas pris en compte.

1 065 € en moyenne dans le privé ;

1 689 € pour le public…

Une comparaison trompeuse !

Les comparaisons sur des moyennes sont souvent trompeuses… D’une part, il faut tenir compte des effets de structure liés à la qualification (un fonctionnaire sur deux travaillant dans la fonction publique d’Etat est un cadre) ; d’autre part, beaucoup de pensionnés au régime général, essentiellement des femmes, ont acquis très peu de droits du fait de carrières courtes. Le montant moyen de la pension de droit propre des femmes est de 782 € contre 1617 € pour les hommes. La faiblesse des pensions féminines tire la moyenne des salariés du régime général vers le bas.

Age de la retraite : 61,6 ans pour le privé et 58,7 ans les fonctionnaires : intox !

Ce sont les âges de liquidation de la pension. Beaucoup de femmes salariées du privé attendent l’âge de 65 ans pour obtenir le taux plein. Il n’y a d’ailleurs qu’en France où les femmes liquident leur pension plus tard que les hommes. Mais disant cela on oublie un fait fondamental.

On passe directement de l’emploi à la retraite dans la fonction publique, ce qui n’est pas le cas du privé puisque 6 salariés sur 10 ne sont plus en emploi à 59 ans.

Or, si on prend l’âge de sortie de l’emploi, il est pour le public comme pour le privé de 58,7 ans !

Ce qui n’est jamais dit
Au régime général, 83 % des femmes ayant liquidé leur retraite en 2004 ont bénéficié d’une majoration d’assurance pour enfant ans), en validant en moyenne 20 trimestres.
Dans la fonction publique : 88% des femmes fonctionnaires ont bénéficié en 2003 de bonifications pour enfant (1 an) (durée moyenne de bonification de 8 trimestres). Et c’est dans la Fonction publique que la loi de 2003 a dégradé ces droits.
JPEG - 42.1 ko
Comparons ce qui est comparable
Ce qui compte, quand on se place du point de vue de l’équité des droits, c’est de connaître le taux de remplacement (ce que représente la pension en comparaison des meilleurs salaires). Or, il est identique pour les salariés du privé et du public. Par ailleurs dans la fonction publique, tous les éléments de rémunération ne sont pas pris en compte et le taux de 75 % est loin d’être atteint pour tous (cf graphique). Les dernières réformes conduisent pour les uns et pour les autres à faire baisser ce taux de remplacement. C’est bien contre la baisse du niveau des pensions que salariés du privé et salariés du public doivent se mobiliser ensemble !

 

5 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.