www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Modalités d’Action et Consignes Syndicales 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
30 août 2010

7 septembre 2010 - TOUS EN GREVE et EN MANIF !

Modalités d’Action du 7 septembre 2010 - Grève et Manif

Déclaration FSU12 lors de la Manifestation du 7 septembre 2010


JPEG - 5.4 ko

Mardi 7 septembre : Manifestation départementale à Rodez.

13H30 Rdv Rond Point de la Gineste (Mac Do), mise en place de barrages filtrants avec distribution de tracts.

14H Rassemblement devant le MEDEF, rue de l’Entreprise (Moutiers),

14h30 départ de la manif, direction le Rond Point des Moutiers, St Eloi, Avenue de Bordeaux, St Cyrice, Boulevard de la République (Passage devant le siège de l’UMP), ST Just, Place de la Mairie, passage devant la Préfecture, prises de parole Place d’Armes.


Consignes de grève

Avant la grève

Informer les parents le plus tôt possible, par un mot dans le cahier de liaison. Aucun nom de collègues grévistes ne doit être affiché, c’est illégal. La lettre aux parents que nous mettons systématiquement sur notre site (et que vous avez reçu avec le journal FsC12) permet d’expliquer les raisons de la grève, de les faire éventuellement partager, de rappeler qu’une journée de grève, c’est une journée de salaire en moins et de s’excuser de la gêne occasionnée… La diffusion d’une telle lettre est autorisée si celle-ci ne peut être lue par les enfants (pliée et agrafée, non solidaire du cahier de liaison). Cette lettre tirée à un million d’exemplaires est disponible ci-contre.

Un affichage devant l’école quand celle-ci est fermée le jour de la grève est souhaitable, en précisant, si le SMA n’est pas mis en place par la mairie, qu’il n’y aura ni cantine, ni étude, ni garderie. Une affiche est disponible sur notre site.

Informer le plus rapidement possible le SNUipp de la participation à la grève dans votre école en indiquant :

le nom de l’école,________________
le nombre de grévistes,________________
le nombre total de collègues________________

en envoyant un mèl à snu12@snuipp.fr

L’information est déterminante dans ce type d’action.

Remplir 48 h avant la grève (dont 1 jour ouvré ) - ici le samedi 4/09 - la déclaration préalable de grève. C’est une déclaration d’intention qui n’engage pas à être gréviste. Seuls les enseignants qui ont une classe le jour de la grève sont concernés par cette déclaration. Une directrice déchargée le jour de la grève, un adjoint en stage, un maître E… n’y sont pas tenus.

Le SNUipp rappelle son opposition à l’ensemble des dispositions du SMA, à la déclaration préalable et demande leur abrogation. Le SNUipp 12 rappelle que les collègues qui refusent de remplir cette déclaration ont intérêt à le faire collectivement.

Le jour de la grève

Le directeur n’a aucune obligation d’accueil ou de présence. Aucun renseignement ne doit être donné aux forces de l’ordre.

Après la grève

La fiche d’ « état de grève » doit être obligatoirement émargée par les collègues non grévistes. Les autres n’y sont pas tenus, aucun gréviste n’a à se signaler ou à être signalé. L’absence d’émargement de cette liste, qui doit être transmise à l’IEN dans les 48h qui suivent la grève, entraîne le retrait d’une journée de salaire.


APPEL DU CONSEIL NATIONAL DU SNUIPP

Après les fortes mobilisations du 1er semestre de 2010 et notamment le 24 juin dernier contre le projet gouvernemental sur les retraites, en cette rentrée qui s’annonce exceptionnelle de par la situation sociale, le Conseil National du SNUipp appelle l’ensemble de la profession à se mobiliser massivement avec l’ensemble des citoyens et des salariés lors des rendez-vous à venir :

- lors de la journée du 4 septembre, dans le cadre de l’appel « Non à la politique du pilori » initié par la LDH et dans lequel se retrouvent le SNUipp et la FSU. De nombreux rassemblements et manifestations sont organisés partout en France.

- lors de la journée de grève et de manifestations unitaires du 7 septembre à l’appel de l’interpro, pour la défense des retraites, de l’emploi et du pouvoir d’achat.

Il engage les enseignants à participer nombreux aux assemblées générales organisées ce jour-là ou les jours précédents pour discuter les suites de l’action. Il les engage dès la rentrée à diffuser massivement la lettre aux parents et à pavoiser les écoles.

En fonction de la mobilisation lors de ces manifestations et des réponses apportées par le gouvernement et des remontées des AG, le SNUipp sera porteur, avec la FSU, de la nécessité d’une suite unitaire rapide, dans le cadre de l’interpro qui se réunira le 8 septembre.

Paris, le 26 août 2010


Communiqué CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA

Le 7 septembre, imposons nos revendications !

Après les fortes mobilisations du premier semestre, et notamment le 24 juin dernier, les multiples initiatives qui ont ponctué l’été, montrent la détermination des salariés à faire entendre leurs revendications et leurs propositions concernant le projet de réforme des retraites dont le contenu est injuste et inacceptable.

La période estivale a été marquée par la persistance de la crise économique et sociale - la situation du chômage s’aggravant encore notamment pour les jeunes - et par l’annonce de mesures de rigueur supportées essentiellement par l’ensemble des salariés. Le gouvernement poursuit une politique inadaptée en terme d’emplois et de pouvoir d’achat qui accroît les inégalités.

Au moment où le projet de réforme des retraites va être examiné par le parlement, les organisations syndicales rappellent leur ferme opposition à celui-ci. Cette réforme ne répond pas aux enjeux actuels. Les questions d’emploi notamment pour les jeunes et les seniors, celles des inégalités hommes-femmes, de la pénibilité, d’un financement durable appuyé sur une autre répartition des richesses produites, non seulement ne sont pas traitées, mais font porter à plus de 85% les efforts sur les salariés.

La remise en cause des 60 ans avec le report à 62 et 67 ans des âges légaux va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes, ceux ayant des carrières chaotiques et incomplètes, en particulier les femmes.

Les organisations syndicales considèrent aujourd’hui que rien n’est joué et appellent tous les salariés du privé et du public, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités à poursuivre la construction d’une mobilisation de grande ampleur et à faire du 7 septembre prochain une journée massive de grèves et de manifestations.

Le gouvernement et les parlementaires doivent entendre la mobilisation des salariés et répondre à leurs revendications pour d’autres choix en matière de retraites, d’emploi et de pouvoir d’achat. Les organisations syndicales se réuniront dès le 8 septembre pour analyser la situation et décider des suites unitaires à donner rapidement à la mobilisation.

Le 23 août 2010


L’Intersyndicale nationale du 29 juin dernier a prévu l’organisation d’initiatives locales le mardi 13 juillet, jour du Conseil des Ministres qui adoptera le projet de loi sur les retraites.

Pour l’Aveyron, les organisations syndicales réunies (Présents : UNSA, CGT, SOLIDAIRES, FSU, FO Excusés : CGC) ce jour ont décidé de se retrouver

le mardi 13 juillet à 10h30

devant le siège de l’UMP, 5 Bd de la République à Rodez,

pour une manifestation festive et bruyante.

Nous remettrons aux responsables de l’UMP le Communiqué commun signé par les OS, puis nous remonterons en musique vers la Préfecture où nous prendrons l’apéro.

A charge à chaque orga d’amener de quoi boire et grignoter, penser à prendre des tables pliantes.

Communiqué CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA

Ces dernières semaines, les salariés du public et du privé, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités se sont mobilisés de plus en plus massivement sur les retraites, notamment le 24 juin 2010. Ils ont réaffirmé leur opposition au projet de réforme injuste et inacceptable du gouvernement, notamment au report brutal des âges légaux à 62 et 67 ans qui pénalise particulièrement les salariés ayant commencé à travailler jeunes et ceux ayant eu des carrières chaotiques et incomplètes. Cette réforme n’apporte, par ailleurs, pas de réponse sur le plan de la pénibilité. Elle aggrave les inégalités entre les hommes et les femmes.

Les organisations syndicales dénoncent la campagne médiatique précipitée du gouvernement qui travestit la réalité du projet.

Cette réforme, une des plus dures d’Europe, arrive dans une situation économique dégradée où le chômage est en hausse continue et touche plus fortement les jeunes et les seniors. Les politiques de rigueur se généralisent dans toute l’Europe en aggravant les inégalités et hypothèquent fortement toute reprise.

Des initiatives intersyndicales viseront à interpeller le gouvernement et ses représentants, aux niveaux national et local, le 13 juillet, jour du Conseil des ministres qui adoptera le projet de loi. Durant l’été, les organisations syndicales interpelleront les parlementaires.

Les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA vont poursuivre leur action tout au long du processus législatif de la réforme des retraites.

Elles décident d’une nouvelle journée nationale de grèves et de manifestations le 7 septembre 2010, au moment où s’ouvrira le débat parlementaire. Elles appellent tous les salariés du privé et du public, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités à construire ce jour une mobilisation d’ampleur.

29 juin 2010

 

46 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.