www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Instances Paritaires  / CAPD 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
3 février 2011

CAPD du 2 février

Liste aptitude direction, Barème des permutations, Remplacement sinistré, Formation Continue déliquescente, Entretien personnalisé à 2 et 20 ans, Visite médicale des GS : le public défavorisé.

Concernant la liste d’aptitude aux fonctions de direction à 2 cl. et plus (29 candidats)

Les représentants des personnels ont obtenu que certains avis défavorables de l’administration soient modifiés.

Sur les barèmes des permutations, toutes les demandes de majoration de barème ont été acceptées. Une collègue, malade, s’est vu refuser sa demande de permutation pour la Guyane.

Le SNUipp/FSU12 est intervenu pour :

1. dénoncer la situation du remplacement dans le département :

- remplaçants en nombre moindre [1] et donc remplacements non effectués, classes surchargées, organisation pédagogique explosée, collègues TR envoyés plus souvent plus loin, dans des situations ubuesques…
- pressions toujours plus fortes de l’administration sur les absences : un collègue est sommé de rejoindre un remplacement alors qu’il accompagne sa femme en proie aux premières douleurs de l’accouchement, demandes d’autorisation d’absence refusées ou acceptées « si vous demandez un congé sans solde »…
- personnels en surnombre effectuant des remplacements sans indemnité aucune
- stagiaires PESP en situation de remplacement alors qu’il devrait être en stage accompagné

Devant cette situation inadmissible, le SNUipp a annoncé la remise au goût du jour de la consigne du renvoi au 3ème jour sans remplaçant (cf. Absences non remplacées comment faire ?)

L’IA a reconnu le problème et indiqué qu’il avait à faire face à 22 congés maternité et 6 congés longs plus un nombre conséquent d’absences diverses. Il a protesté contre la remise au goût du jour de la consigne de renvoi des élèves.

Le SNUipp a souligné à nouveau l’absence d’adéquation de la brigade de remplacement et des besoins du département et demandé que le Ministère soit alerté sur cette question.

2. demander des précisions sur l’entretien personnalisé à 2 et 20 ans :

- l’IA a répondu à nos questions en indiquant que l’Aveyron est ici département expérimental, que cet entretien serait prochainement étendu à tous les fonctionnaires, qu’il ne serait pas pris en compte dans l’évaluation.
- dans le cadre de l’expérimentation, la participation des collègues est volontaire. S’adresser au SNUipp/FSU12 en cas de pression.
- le SNUipp a indiqué qu’il consultera prochainement son Conseil Syndical afin de préciser sa position mais ces entretiens, issus de pratiques des entreprises privées, en ce qu’il représente un danger tant pour les individus (la "tête du client") que pour le statut de la Fonction Publique nous paraissent non seulement inutiles mais évidemment nuisibles.

3. dénoncer l’état de déliquescence avancé de la formation continue :

- avec, par exemple, la suppression des stages de formation continuée qui aurait dû concerner des sortants d’IUFM qui ont désormais 3, 4 ou 5 ans d’ancienneté… Le SNUipp/FSU12 a demandé si ces stages, qui devaient faciliter l’entrée dans le métier, pourront être dispensés avant de subir l’entretien à 20 ans ?

Le SNUipp/FSU12 considère (et l’a dit à l’IA) qu’il s’agit ici d’une véritable rupture de contrat de la part de l’administration.

L’IA a dit son impuissance face aux besoins de remplacement et dit réfléchir à une réorganisation de la formation continue (une énième réorganisation pour masquer la pénurie). Ce stage ne se tiendra pas d’ici la fin de l’année. L’IA ne s’est pas engagé sur sa tenue l’an prochain…

4. demander qu’un point soit fait sur la fausse visite médicale des Grandes Sections.

- celle-ci n’est plus désormais qu’un "bilan infirmier" effectué par des infirmières : les médecins scolaires ne voient plus qu’1 à 3 élèves sur 100.
- par ailleurs, les médecins scolaires interviennent dans le privé. Les élèves du privé ont donc droit, eux, à une visite médicale complète. Le SNUipp a vivement dénoncé cette rupture de l’égalité.

Nous avons souligné et l’iniquité et l’absurdité de décisions rectorales illégales prises sur des critères purement budgétaires qui privent donc de nombreux élèves d’une prise en compte précoce de leurs difficultés. Ici, l’école publique, parce qu’elle scolarise plus d’élèves que le privé, parce qu’elle scolarise plus d’élèves issues de familles défavorisées, accroît grandement les inégalités. Elle faillit gravement à sa mission.

Par cette annonce, Le SNUipp/FSU12 a provoqué l’embarras manifeste de l’IA et de toute l’administration. Le SNUipp/FSU12 a exigé le retour de la visite médicale pour tous.

[1] suite, l’an passé, à la décision de l’IA de l’Aveyron d’utiliser 30% de la brigade pour y placer dessus les stagiaires PESP. Décision que le SNUipp avait combattue

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.