www.snuipp.fr

SNUipp-FSU Aveyron

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Transformer l’Ecole  / Le travail enseignant en quête de sens 

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression s'abonner  à la rubrique {} syndiquer le forum
7 juin 2011

CAPD du 6 juin 2011 - Mouvement 1ère Phase

L’administration s’est félicitée de ce qu’elle considère être un bon mouvement puisque près d’un collègue sur 2 a obtenu un poste lors de cette 1ère phase.

Pour le SNUipp/FSU12, cela veut dire que plus d’un collègue sur 2 n’a pas obtenu de poste… dont 29% des participants n’ont rien obtenu : 138 personnels « sans poste », ce n’est pas vraiment un motif de satisfaction.

Le SNUipp/FSU12 a redit son opposition au fonctionnement actuel du mouvement. Nous avons à nouveau réclamé que les personnels soient mieux associés à leur devenir, que, au lieu de balancer des « propositions d’affectation », on prenne le temps de la vérification avec les représentants des personnels.

Sur le calendrier des opérations, nous avons redit tout l’inadmissible qui réside dans ce mouvement tardif qui verra 138 de nos collègues connaître leur affectation seulement le 30 juin et qui, dès cette première phase complique déjà pas mal la vie (en particulier pour les permutants).

De même, nous avons remarqué qu’un nombre conséquent de postes de brigades restent non pourvus, on ne peut y voir que le résultat d’une politique qui a largement durci les conditions de travail de tous, et des remplaçants particulièrement depuis la mise en place de la soi-disant « formation » des masters.

Le SNUipp/FSU12 a réitéré sa demande que les postes de Langue Vivante puissent être obtenus dès le 1er mouvement à titre provisoire par des non-habilités (2 postes sont vacants). Sur les vœux géographiques, nous avons redit notre opposition à ceux-ci compte tenu du manque de transparence qu’ils génèrent. Cela a été confirmé par plusieurs exemples, dont un particulièrement symptomatique : si une erreur est repérée après le travail du logiciel, il est impossible de faire des chaînes pour corriger si celles-ci comprennent des vœux géographiques !

Suite à l’évocation de plusieurs cas de personnels mis en situation délicate de par des problèmes de santé, le SNUipp/FSU12 a encore une fois relevé combien est indigent et inacceptable le peu d’engagement de notre administration autour de ces problèmes. Non pas que les services ne fassent pas du bon travail, mais quels moyens ont-ils en terme d’organisation (aménagement de postes, etc.) comme en termes financiers ? Le SNUipp/FSU12 a rappelé que notre ministère a un budget social par personnel 10 fois inférieur à celui du ministère des finances. Le SNUipp/FSU12 a demandé qu’un point chiffré soit effectué du nombre de personnels en souffrance ou empêché d’exercer pleinement sa mission. On voit monter les difficultés et celles-ci seront plus pesantes dans un contexte d’intensification du travail et avec l’inacceptable report de l’âge de départ à la retraite.

La liste d’accès au corps des PE comprenait 5 noms, notre département n’a eu droit qu’à 3 accessions ! Et ce 4 ans après la date prévue d’extinction du corps des Instits…

L’accès à la hors classe est lui aussi embouteillé. L’Aveyron avait eu droit à 14 possibilités l’an passé, 16 cette année. Il y a une cinquantaine de personnels à la hors-classe dans le département… Le SNUipp/FSU12 a rappelé son engagement pour une carrière cylindrée, c’est-à-dire la suppression de la hors-classe et l’accès de tous au dernier échelon et au dernier indice. En attendant il faut desserrer le goulet d’étranglement dans l’accès à la hors classe. Et c’est possible, dans le 2nd degré une majorité de collègues part à la retraite à la hors-classe, le pourcentage pour le 1er degré est ridicule !

L’IA a annoncé que 40 départs à la retraite étaient normalement prévus en fait, ce sont 51 collègues qui font valoir leurs droits. Le département est donc désormais légèrement déficitaire (manquent 2 personnels). L’IA a demandé l’autorisation de procéder à 8 Ineat, le recteur n’en a accordé que 2 ! A l’évidence, et après plusieurs années d’une attitude très fermée, le Recteur n’est pas décidé à aider les personnels : comme si on demandait à changer de département sur un coup de tête ou " pour voir du pays " !

En réponse au questionnement du SNUipp/FSU12, l’IA a détaillé quelque peu le devenir des prochains stagiaires. Ils passeront toujours 1/3 de leur temps en formation. Un EMF sera leur tuteur. L’IA prévoit que les stagiaires seront liés à un TR qui devrait rester le même toute l’année (binôme) et le remplacera durant le temps de formation. Durant les 7 premières semaines, les lundi et mardi les stagiaires seront avec leur EMF sur la classe de l’EMF. Le jeudi c’est l’EMF qui accompagnera le stagiaire sur sa classe. Le vendredi le stagiaire prendrait sa classe en responsabilité (accompagné de son binôme). Les stagiaires seront réunis durant 5 jours en juillet et août. Les directrices et directeurs des écoles qui accueilleront les stagiaires devraient être appelés à participer à une réunion d’information avec l’administration le 16 juin.

 

26 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU Aveyron :

- 8 rue de Vienne, les Corniches de Bourran 12000 RODEZ
- Tél : 05.65.78.13.41
- mèl : snu12@snuipp.fr

Permanences :
- Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi les ap.m.
- Mardi, Mercredi, Jeudi les matinées.

Sur Facebook : plan et photos SNUipp-FSU12


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.