SNUipp-FSU Aveyron
http://12.snuipp.fr/spip.php?article927
SURTOUT NE NOUS PRIVONS PAS : POUR L’ECOLE, Tous, TOUS, TOUS À RODEZ LE 22 JANVIER !
vendredi, 21 janvier 2011
/ SNUipp 12

LE SNUipp12 A FAIT PARVENIR À CHAQUE ÉCOLE CONCERNÉE LES « PROPOSITIONS » de l’IA PAR MÈL. N’HÉSITEZ PAS A NOUS CONTACTER AU 05.65.43.40.11 et par snu12@snuipp.fr.

Rapide compte-rendu du groupe de travail du 20/01/2011 après-midi

Les propositions de l’IA restant hypothétiques jusqu’au CTPD de mercredi 26/01, si nous informons les écoles touchées, nous ne publierons pas de liste précise. Nous nous tenons à disposition des collègues pour plus d’information.

L’IA a dit préférer toucher le moins possible aux postes devant classes… aussi une vingtaine de postes hors classe (intervenants langues, coordonnateurs, postes musées, CRI, EMALA, remplaçants) sont supprimés. Les postes RASED gelés jusqu’à cette rentrée ne sont pas restitués, aucun autre ne serait touché.

Mais les classes seront touchées à même hauteur.

Le SNUipp a vivement dénoncé le budget et ses conséquences sur le terrain avec :
- l’abandon de toute ambition de qualité,
- de toute politique volontariste auprès de l’éducation prioritaire ou des réseaux d’écoles,
- de toute politique d’aide à l’approche culturelle,
- le fatalisme devant l’accumulation des absences non remplacées.

Le SNUipp a alerté vivement l’IA sur ce que tout cela va représenter de travail supplémentaire pour les collègues dans les écoles, sur le ras-le-bol profond de toute la profession tirée à hue et à dia tant par les exigences toujours plus fortes du terrain que les injonctions administratives à répétition dans un contexte de pénurie toujours aggravée.

Nous avons vivement regretté que l’IA choisisse de ne rendre que 6 postes de remplaçants aux circonscriptions. L’IA a avoué être depuis plusieurs années dans l’incapacité de répondre aux besoins en ce domaine. Aujourd’hui les personnels en surnombre n’étant pas défrayés, l’administration préfère (logiquement…) demander aux collègues Titulaires Remplaçants d’aller sur les écoles éloignées, les remplacements complexes… Du coup, ces collègues supportent une charge accrue, des conditions extrêmement tendues, voire des situations ubuesques. On parle d’école ayant connu une succession de 8 ou 9 remplaçants (dont un collègue en … « formation »).

Nous avons défendu les écoles qui nous ont fait parvenir leurs effectifs et argumentaires. Dans l’ensemble, aucune « cible » n’a été plus particulièrement touchée, rural, urbain, RRS, réseaux : tout le monde en a pris pour son grade. L’IA a dit refuser, pour cette année, de toucher aux classes uniques. A l’évidence, une nouvelle ponction remettrait en cause toute l’organisation du tissu scolaire aveyronnais.

Il n’est pas trop tard pour réagir :

TOUS DANS L’ACTION !

TOUS A RODEZ SAMEDI !

©Copyright 2006 - SNUipp-FSU Aveyron, tous droits réservés.